Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/10/2018

Poème d’automne

Poème d’automne

Le feu est au bûcher et la flamme sevrée
de faits et d’énergie sans lasser mon désir
chez moi le vers construit fait la rime assurée
par devant le foyer, je parcours l’Avenir.

Fuyant ce reflet noir qui attise parfois
la crainte du néant au fil de mon épreuve
en marge du soleil celui dont je perçois
je rêve voir surgir la fleur des eaux du fleuve

Victime de ces mots qui hantent mes pensées
composant le courant transformé sans dédain
les ombres reliées à demi projetées
au passé de nos soirs où nous priions Caïn.

Arpentant les layons des étendues de France
ce grandiose décor qui m’a vu le rimer
au périple affecté j’habite mon errance
par le temps qui se vide est-il besoin stagner ?

J’ai passé de Provence en nouvelle Aquitaine
des portes d’une histoire à celle de l’Anjou
ceignant de poésie les terres qu’on engraine
la nature s’endort, hulule le hibou.

Gerard ‘Artal‘ Hartalrich (10/2018)

Poème protégé
Où l’art se plagie l’œil y découvre le faux
GH.Artal

15/09/2018

souffrance ou pas

Si la créativité ne transmue pas vers l’excellence attendue d’une œuvre, souffrance ou pas, rien ne saurait ouvrir le chemin d’une réussite..
GH.Artal

05/09/2018

Nouvelle présentation

Cher(e)s ami(e)s…..

J’ai le plaisir de porter à votre connaissance la mise en page d’une nouvelle présentation de ma poésie numérique et papier.
Nous sommes en ouverture très récente car déposée depuis seulement quelques heures. Elle ira en augmentant, soyez assurés.
Je vous invite donc à venir découvrir cette page sur le site OVERBLOG et vous pourrez ainsi ‘’Me Suivre’ et vous abonner.
Bonne soirée et encore merci de votre fidélité

Cliquetez sur le lien

http://gh-artal.over-blog.com/

Les poèmes de Artal

 

21:04 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

30/08/2018

Le Gaulois réfractaire

Le Gaulois réfractaire

Marqué par son histoire au bon sens qualifié
dans l’effort accompli tout friand d’aventures
son cœur de patriarche au concept suranné
aura su le conduire asservir les censures

A ce dieu infernal Toutati Macrorex
le Gaulois réfractaire à la bulle nouvelle
opposera encore au jeune démodex
sa propre imperfection en la foire actuelle

GH.Artal (août 2018)Le Gaulois réfractaire

 

 

11:04 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

29/08/2018

La conque de Cersay

Dans mon prochain recueil pour une poésie mystique

La conque de Cersay

Une nuit, inspiré dans mon refuge élu
en bienheureux aède où composant la rime
d’une écriture sainte affinant l’attendu
enrichir de versets le panache sublime

Perçant de mes regards, enthousiaste et rêvant
me détachant de tout aux frais de l’assemblage
j’évoquais un cœur sûr, maternel, apaisant

La suite de ce poème réservée à l'édition...
Gérard ‘’Artal ‘’ Hartalrich
Cersay- Val en Vignes (Août 2018)

Poème protégé
Où l’art se plagie l’œil y découvre le faux
GH.Artal

 

 

25/08/2018

la paysannerie

De contempler la campagne environnante des Deux-Sèvres puis découvrir le mal de ces hommes qui cultivent la terre dans le contexte actuel.

la paysannerie

C'est un soupir au temps dans l'adieu à la terre
où s'agitent les blés que secoue l'illusion
bellissime horizon là où l'homme s'enferre
il paye le geôlage et son fruit de passion

Vouloir nourrir le monde à suer la sentence
tout berçant le sillon dans l’embarras du sort
les bromes l'ont poussé cultiver l’évidence
en brassée de jachère au plus faible rapport

Qu'il était beau cet an de celui de naguère
toutes ses émotions brumeuse âme du fond
le silence est à mal au néant qui le gère
l'écorcer dans l'enfer fait le serf moribond

J'absorbe leurs pensées et sainte solitude
de ceux qu'on a flattés d'un parjure élégant
la paysannerie en sa décrépitude
lui crie ma sympathie et mort à l'achevant

Gérard 'Artal'Hartalrich

Cersay- Val en Vignes - Nouvelle Aquitaine

 Poème protégé

Où l’art se plagie l’œil y découvre le faux
GH.Artal

 https://www.facebook.com/artal.g

 

 

 

19/08/2018

L’auréole d’une rose

L’auréole d’une rose


Une ombre rosacée parfume le silence
étendue dans le champ en ce bas du ménil
où veille le bétail cordé à pénitence
sous l’œil de Notre-Dame et roses du courtil

La suite de ce poème réservée à l'édition...
Gérard ‘’Artal ‘’ Hartalrich
Cersay- Val en Vignes (Août 2018)

 Poème protégé

Où l’art se plagie l’œil y découvre le faux
GH.Artal

1380413_921523611219920_2429632012890953359_n.jpg

 https://www.facebook.com/artal.g

 

11/08/2018

La mort constante

Le vrai, le seul progrès de la civilisation, celui auquel de temps en temps l’homme s’attache, c’est de créer des morts conscientes.
Albert Camus

Je dirais constantes
Le chevalier tourné vers son temple
brame son art au terme du voyage
afin d’atteler ses tenants au comptage.
Suprême angoisse
que tu accroisses
depuis tu me contemples

Gérard 'Artal' Hartalrich

Cersay - Val en Vignes  (août 2018)

 

 

10/08/2018

A Urbain Grandier

A Urbain Grandier
mort à Loudun sur le bûcher le 18 août 1634

Le néant au ventail, il fige à ses ardeurs
la terre appesantie et tes restes sans âme
sans n’avoir pu ouvrir à tous déclamateurs
le voile de l’écorce à l’ombrée du sésame

Héritier des enfers tu es l’homme déchu
où brûle sans répit ton travers de luxure
enivrant la moniale au mensonge entendu

La suite de ce poème réservée à l'édition...
Gérard ‘’Artal ‘’ Hartalrich (juillet 2018)
Loudun - Cersay- Val en Vignes
Poème protégé

Urbain Grandier,Loundun,Cersay,Val en Vignes,bûcher,luxure,GH.Artal,poèmes,Hartalrich,

 

 

11:34 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

07/08/2018

Lâcher-prise

Parfois dans la versification, je lâche-prise et me défoule sur les mots.
GH. Artal

Lâcher-prise,versification,mots,GH.Artal,Hartalrich,Cersay,Val en Vignes

 

 

03/08/2018

D'Arc'Houère en Argenton

D'Arc'Houère en Argenton

Projection d’infini d’un beau vert lumineux
sous le toit azuré s’affirme la vallée
magnifique univers absorbé par les yeux
jeux d’air sur le glacis animent ma portée

Méditant isolé voir glisser l’Argenton
du haut de mon rempart, solide carapace
tributaire soumise au monde du canton
la rivière au nom d’or est dame de l’espace

La suite de ce poème réservée à l'édition...
Gérard ‘’Artal ‘’ Hartalrich (juillet 2018)
Argentonnay - Cersay- Val en Vignes
Poème protégé

 

d'arc'houère en argenton,a2rgenton,ouère,poème,gh.artal,hartyalrich,les poèmes de artal

 

 

28/07/2018

Mes recueils

Mes recueils '' Vers d'Ouest'' et autres titres vendus en Librairies indépendantes en Nouvelle Aquitaine par le lien ci-dessous

libraires.pnghttps://www.librairies-nouvelleaquitaine.com/listeliv.php...

 

 

21/07/2018

Ô ciel

Ô ciel ne suis que pâture du temps
besogne de l’esprit
dans la poésie je demeure exilé.

GH. Artal
Cersay- Val en Vignes (juillet 2018)

 

Ô ciel,poésie,GH.Artal,Hartalrich,Cersay,Val en Vignes,poèmes de Artal,

18/07/2018

Vers d'Ouest

Mon recueil ''Vers d'Ouest '' en vente à la FNAC par le lien ci-dessous sur la photo
 
My collection '' Vers d'Ouest '' on sale at the FNAC by the link below

Vers d'Ouest FNAC, GH.Artal Vers d'Ouest, Cersay Vers d'Ouest,Val en Vignes Vers d'Ouest,

 
 

15/07/2018

Nuageuse solitude

Nuageuse solitude
sous le vent qui gémit
la lune cache ses yeux

Gérard 'Artal' Hartalrich

Cersay - Val en Vignes (juillet 2018)

Poème Protégé

nuageuse solitude,vent,lune,gh.artal,hartalrich,cersay,val en vignes,poésie

 

 

13/07/2018

Le parc oriental de Maulévrier

Le parc oriental de Maulévrier

Un espace éminent en l’ère de la vie
l’équilibre du temps au symbole oriental
La Moine fait silence et coule à l’embellie
tout est consolateur en ce parc ancestral

Un tableau japonais lié à la nature
d’un promenoir Edo miroir du paradis
ici tout est kami, le soleil et l’eau pure
du cadre smaragdin à l’univers conquis

La pousse du bambou entre ciel et la terre
l'emblématique pin suprême persistant
prunus, saule et hêtre...végétaux du parterre
un lieu sacralisé, le temple s’y encrant

Fascinante attraction sous le fait d’un génie
Masutā en son art, digne d’admiration
un maître du parfait dans l’étendue régie
Alexandre Marcel merci de votre action

Gerard ‘’Artal’’ Hartalrich

Poème et photo protégés
Photo Chris

Le parc oriental de Maulévrier,Maulévrier,Japonais,Alexandre Marcel,GH.Artal,poèmes de Artal,Hartalrich,Cersay,Val en Vignes,

 

 

05/07/2018

‘’Au miroir de ma vie. 4’’

‘’Au miroir de ma vie 4’’

J’ai la vue sur ma branche, tant de feuilles sont tombées, il en reste si peu. Je n’éprouve aucun repentir où d’aucunes de la ramée ne sauraient entraver cet éveil énergisant sur ces rivages du temps me restant à parcourir. Rassemblant mes forces pour traverser de mon intervalle circulaire jusqu’au repos à l’éternité, mes aveux funèbres détachés de la sphère des impulsions viendront déflorer ces pages innocentes. Je discerne les apparences du réel afin de fixer l’abstraction.
Tout est déjà écrit.
GH.Artal (Cersay – Val en Vignes juillet 2018)

A suivre

 

02/07/2018

‘’ Au miroir de ma vie 3’’

 ‘’ Au miroir de ma vie 3’’

A l’assemblage d'un vers mesuré je confesserai le fond de ma pensée sans refréner mes élans. A chacun de se déployer librement, c'est ce que je m'oblige... au monde présent je suis inadapté. j'ai beau voyager, découvrir la beauté dans mes contemplations, je reste ce libertin nanti-social que certains diront de moi alors que la condition urbanisée a cessé d’attirer mon regard.
Je reste tout de même sensible au conditionnement poétique.
Bonnes vacances à la poésie, la non poésie et l'anti-poésie et à tous ceux qui s'y accordent.
Je vous dis à très bientôt.

GH.Artal (Cersay – Val en Vignes juillet 2018)

 

 

26/06/2018

L’Esculape m’a dit...

L’Esculape m’a dit...
Que Dieu fasse qu’il te reste quelque souffle afin ventiler la nuit éternelle à des années lumière sur toi. Mourir immortel, il est là ton avenir poète.

GH.Artal (Cersay le 24 juin 2018)

 

 

24/06/2018

Mortel, immortel

Mortel, immortel
l’aède transcrit
Vivre et mourir tel
tel un bel écrit

GH.Artal  (Cersay le 24/06/2018)

 

 

18:25 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)