Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/01/2009

Palestine

Palestine


Les fleurs de l'oranger tapissaient votre sol
Elles embaumaient la plaine et toute la contrée
Puis une odeur de sang fuyant l'aérosol
Le pulvérisateur décime la lignée.

Et se pleure la mort en ces forts beaux jardins
Une plainte, un silence à la nuit éternelle
Sous l'écho des rafales meurent les Palestiniens
Je m'inspire de poudre et l'action se rebelle

Vos terres sinistrées que le conflit dépouille
Je songe à ces enfants, quant à leur sort fatal
Des hôtes de l’univers bien las que tout se brouille
Les âmes qui succombent où flotte le fanal

La ruée dans l'arène d’une masse essentielle
Fermes plumes au regret dénonçant l'agression
Un cri à la planète de souffler la chandelle
La flamme s'avilit, enterrons le canon.

Artal (France, le 10 Janvier 2009)

 Les poèmes de Artal..