Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/03/2009

Philo Phalux

Philo Phalux

Dans l’intime du corps de la femme évasion
Je cueille le meilleur qui ne peut m’échapper
Sous le auvent d’amour où je perds la raison
Vestige mon Phalux réclame son baiser

En place du castel pénétrable à ravir
Les adverses encombrants ont tiré révérence
Folâtre cinquantaine la dulcinée aspire
Elle se donne à la rime sa plume est référence

Attente et anxiété généreuse et profonde
Où j’erre à mon déclin que ces printemps étouffent
De l’âge des révoltes, pâture vagabonde
Aux doctes rêveries des splendeurs qui s'essoufflent

Je demeure à l’épreuve mon Philo sédentaire
Se forme le précepte, germe la vérité
Contemplateur gourmé banni disciplinaire
Il me faut résonner, asservi j'ai plié

Pour combler l’univers et son âme détachée
Je m’inspire aux aurores des ondes qui m’agitent
De l'obscure musique d’une lyre accouplée
Par les vers insensés des démons qui m’habitent.

Artal (Istres, le 28 mars 09)

 Les poèmes de Artal..


 

22/03/2009

Du zef au pante

Du zef au pante


Ce soir le vent débat il salue le printemps
Le chérubin d'antan puis l'homme devenu
Un flâneur éperdu qui se perd dans le temps
Pour finir ouragan quand il n'est contenu

Dans sa fuite un refrain de giries à déplaire
Aux larmes de l'hiver museur de par nature
Il souffle la parure de l'ondée tortionnaire
Le songe du trouvère en marge de césure

Où folâtre la nue se délivre le fourbe
Qui entame sa courbe et cornage damné
Sur l'esprit condamné à errer par la bourbe
Les baumes de la tourbe au fluide ventilé

Euphorique prodige, repose son élan
Simule l'harmattan au regain du beau jour
Un doux zéphyr d'amour a sevré le hauban
Et barco du forban qu'en terre vit séjour

Artal (Istres, le 21 Mars 2009)

 Les poèmes de Artal..

15/03/2009

Fièvres de Mars

genets printemps.jpg

Fièvres de mars


Résurrection des charmes le printemps bientôt là
L'ère soumise au cœur de ma belle Maîtresse
Sa foulée de grisette au champ de nos faux pas
Piétinant la jonquille halenant son ivresse

En sursit sur la lande je compte nos croisées
Les rythmes séculaires nobles et combien glorieux
Nos chairs sous le halo les poses libérées
Reflétaient leurs splendeurs les pivots amoureux

Soufflent ailleurs l'hiver, les ailes des oiseaux
Y revenir coquettes en leurs danses effrénées
Désir de l'orgasme aux lys de cent égaux
Amante de l'enclos tes foudres convoitées

Le frottis de nos corps a tavelé la soie
Macules de l'amour renversées sur le drap
Clair de lune au concert je me dépouille en toi
Ô Hawwah Muse accorte enfiévrons ce mois là.

Artal (Brignoles, Mars 2009)

 

 Les poèmes de Artal.. Crédit photo: http://photos.linternaute.com/printemps/6/

14/03/2009

Détente

Détente

Aux aurores tremblantes, me vouant à l’épreuve
A travailler sans trêve puis remettre la preuve
Je marche au sacrifice car le devoir l’exige
Fidèle à ma mission, l’étrange je dirige

L'instaurateur, fors art, travers et bâti bas
Spécule à s'enforcir, influe le branle-bas
A la glaire morale et la touche visqueuse
Clabaude l'immédiat d'une touche audacieuse

L'ambiance de foirail en bourse du labeur
Tourmente le zélé, l'assidu producteur
La chute des marchés ou crise universelle
S'abordent les frimas du font de la nacelle

A l’aube triste et sombre d’un hiver rigoureux
Je décidais congés de quelques jours précieux
Afin rompre la chaîne de la malice humaine
Je m’octroie un si peu, je m’offre une semaine

Artal (Istres mars 2009)

 Les poèmes de Artal..

08/03/2009

Antonio Machado

Antonio Machado...poète espagnol né le 26 juillet 1875 à Séville, et mort le 22 février 1939 à Collioure.

Antonio Machado


Le brouillard Andalou des salves du canon
Lui fit voir au sentier la trace de ses pas
Le pénible chemin en delà de l’action
Où blêmit le présage aux visions de plâtras

Les armes convulsives ont fusillé Lorca
Sur l'horizon vicié des contrastes troublants
Tout passe mais se conserve, adieu la Sevilla
Ton peuple se déchire sous l'embrun des courants

Il écoute les voix qui se taisent en foulant
La sente de la vie sans ménager la faux
Sa terre de Soria au brûlis dévastant
Des âmes qu'il a aimées affublées d'oripeaux

Le destin pénétrant d'Antonio Machado
Du poète au repos je cueille dans ses vers
Le fruit d'une ombre noire, l'écueil d'un idalgo
Au seuil de son pays succombé du revers.

Artal (Istres, le 08 Mars 2009)


 Les poèmes de Artal..

 

07/03/2009

La Jonquera

La Jonquera


En esclave charmé où j’enchaîne le pas
Nous hissons à la hâte les degrés à l’écart
Oscille son royaume aux divins apparats
Sous la fine dentelle, bien fragile rempart

Mais faut-il que je taise ce désir généreux
L’hétaïre plaisir hors ma rime et raison
La fleur de Catalogne, les élans vers nos jeux
Un flot de corps si verts en la Texan' maison

Ô chimères d’enfer les fruits semblent férus
Sommes ivres comblés, nos Vénus raffinées
Angela plus piquante détroussant les vaincus
A l’amorce probante ses œuvres sont louées

La Jonquera du chaud les louves confinées
Sous le regard languide les âmes en soumission
Des vapeurs de l'ivresse aux essences prisées
Je me veux leur otage, ci est ma confession

Artal (Istres, Février 2009)

 Les poèmes de Artal..

01/03/2009

La Sainte Venture

La Sainte Venture


Du creux d’un frais vallon vert comme l’espérance
Je contemple le ciel que lèche un vieux rocher
Jardin de ma tendresse et d’exquise ignorance
Qu’épris du lieu je veux, découvrir puis passer.

A présent sur la berge où l’histoire m’a porté
Quand Zola fait barrage à l’onde positive
La brise qui gémit sur le flot hérissé
Me conte son ouvrage, une œuvre décisive.

Rencontre printanière l’ego face au relief
D’une sainte Venture en sa sérénité
Sublime mont antique et témoin du grief
De Lantier pour Cézanne au fils de la cité

Je sème sur mes pas la saveur du décor
L’inspiration béante merveilleux trait d’union
L'apanage des hommes notre aérien trésor
Nuances lumineuses qui se forment selon

La montagne ensorcelle j'accueille sa décence
La câline lenteur que cadence la sente
Bien engoué je suis de la muse Provence
Ô ma plume crayonne l'éminence régente.

Artal (Istres, le 01 Mars 2009)

Les poèmes de Artal..