Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/09/2009

Vagit mon empreinte

Vagit mon empreinte

Le sentier tortueux sous la tranche de lune
Le pin d'Alep voilé, la brume comme un front
Ulule une chouette capelée sur sa hune
En milieu de campagne où j'arpente à l'amont

Fragrance de luzerne émerge de la terre
La brise les épure où se durcit ma course
Tout reniflant concis sous le pas qui resserre
Crapahut de rustaud je tremble pour ma bourse

En fonds quatre à cinq chiens aboient au quartanier
Le cochon solitaire abondant au coinstot
D'un buisson pluriflore en plan dans le quartier
Fait son abri douillet, bordigue et paletot

Le camp de la Romane n'est plus qu'à quelques pas
La glandaie d'injustice où vagit mon empreinte
Les ombres des hauts murs reflètent le trépas
Du quibus qui fut mien, la cendre s'est éteinte

Toi qui de cette arcane avant la conclusion
Au distant paysage engage ta campagne
Néglige le vernis qui fait perdre raison
Et gare au sanglier en veillée de cocagne.

Artal (sept 2009)

 Les poèmes de Artal..

14:34 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : romane, arcane, sanglier

25/09/2009

Prière à Marie

 Prière à Marie


Ô Mère immaculée au coeur saint et lyrique
En la miséricorde tu purges le péché
Tu es la perfection, ton souffle féerique
Dans ce monde de croix où croît l'impureté

Enfants d'Ève et d'Adam, les citoyens du fruit
Nous quêtons la bonté sur la funeste graine
Silence et abandon alors que l'œil s'enfuit
L'esprit monte vers toi ô blanche souveraine

Si mon âme en exil sur le mont Golgotha
A rencontré ton fils éprouvé tout là-haut
De si loin le procès me rallie au delta
A Marie-Magdeleine à sa grotte qui lui vaut

Ô bien douce Marie je poursuis ma prière
La sente du calvaire à genoux s'il le faut
Ma force est un présent du Christ en sa lumière
Du merveilleux amour qu'il porte à mon défaut

Artal  (sept 09)

 Les poèmes de Artal..

19/09/2009

L'extase

L'extase    (forme du Tanka)

L'homme contenté
Feuillant au livre sacré
L'ordre et la communauté
Mais sitôt bien inspiré
Par promesse au vieil abbé
Dame à vos pieds, j'ai gagé

Nul feu où je suis
Si ce n'est flamme de fièvre
D'un souffle en sursis
Dont l'effluve est non mièvre
Sous le doux vent des unis

L'ambon reverni
S'offre au chœur présomptueux
L'esprit raffermi
Submerge le pernicieux
Et l'âme de l'ennemi

Le coeur muselé
Sous le clos du haut mystère
Le vitrail ombré
Où s'acharne la chimère
Plus que présent j'ai prié

 Les poèmes de Artal..

16:42 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : extase, tanka, feu

12/09/2009

Les âmes lesbiennes

 Les âmes lesbiennes

Si mon âme lesbienne invisiblement chair
Dans les limbes amères de ses sœurs a fleuré
Les fragrances défuntes aux senteurs de leur air
En discrètes entrevues s’affirme le péché

Et mon âme meurtrie dans le vague s’enfuie
En sa course au désir des chaleurs de la proie
La débauche est en voie bien pleine d’énergie
De ses charmes rosis où s'exprime la joie

Couche de coton blanc aux fugues de l’esprit
Je rêve fleur funèbre où règne le mystère
La divine pâleur qu’une tombe décrit
Ô âme dans ce pré, le chant te régénère

L’avènement du temps la langueur fait envie
Se lie l’éternité par Vénus en son mont
Le pacte est féminin que la cendre est jolie
Les âmes se marient donc lesbiennes elles sont.

Artal (septembre 2009)

 Les poèmes de Artal..