Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/11/2009

Les enfants de la barbarie

 Les enfants de la barbarie

Brouillés dans l’épreuve au jouir du démon
En proie au feu divin s’embrasent les nuages
L’émotion qui s’enlise à la taille d’un juron
L’ardeur impétueuse des univers pas sages

Un rayon inspiré au regard inquiétant
Ne sont pas illusions les sensations perçues
Les symboles amers de ces fessées d’antan
Guidées de promesses sur les chairs ingénues

Différents instituts d’imprudentes passions
Du sentiment taré, rejetons les sévices
Qu'un tel en soit le père dans toutes ses raisons
Le défaut est brutal pour l’enfant des supplices

Reformulons la loi sanctionnant le recours
A si basse besogne, aux œuvres vexatoires
En pareille matière, avisons du secours
Fruits de la barbarie synonymes d’exutoires .

Artal (Istres, nov. 2009)

 Les poèmes de Artal..

14/11/2009

Bien à vous Madame,

Bien à vous Madame,

Dans ce bouquet tendu vous trouverez Madame
Outre ces quelques fleurs, mon cœur dans son élan
Des câlins pour douceurs et les pleurs de mon âme
Mes râles douloureux… de n’être votre amant.

Vous fûtes mon empire, en passant le royaume
Vous fûtes mon destin au conte d’aujourd’hui
Dame République, me comble votre baume
Pour combien de rompus, l’esprit enseveli

Entendez-vous ces cris, ceux qui perdent patience
Que tout nous est étrange émouvant et discret
L’épave est trop petite et bien grande présence
Impitoyables mots je ferme le volet

Et je sens la fraîcheur du jardin qui s’esquive
Dans cet immense gouffre où règne la terreur
Et l’amour sans la foi, le fidèle en dérive
Pensez-vous Madame qu’il y croit au bonheur ?

L’absurde temps qui court sur nos brèves durées
Dans ses ciels étoilés le souvenir des nuits
Vertueuses valeurs, elles me semblent échouées
J’ai rêvé l’univers et vécu lourd d’ennuis

Une gerbe de fleurs je vous porte Madame
Au Roi, à l’Empereur au Président placé
Sur la base exploitée , la promesse se pâme
J’ai la gorge qui serre où les lys ont fané

Artal (nov.2009)

 Les poèmes de Artal..

15:17 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : madame, bouquet, amant, baume, esprit, lys

08/11/2009

Insatiable Circé

Insatiable Circé

Étranges clés de l’art se fondent au miroir
Comme une vague floue dans ses formes éparses
Parée la fumerolle à ravir l’encensoir
La débauche séduit les fièvres des comparses

Son esprit est aux fers dans ce triste chemin
S’offrir peut être un choix, satisfaire les charmes
Par le faste étalage au plaisir clandestin
La strige captivée vous présente ses armes

Elle jette sur le feu les baumes enivrants
Sous les regards envieux des verges irritées
Aux appels du festin, les attraits complaisants
Le branle d’une plume dans ses nuits agitées

Insatiable Circé je protège mon sort
Au grain le bouclier, il s’évente le piège
Et ma verve éblouie qui insuffle au report
Imprudent voyageur prend garde au sortilège.

Artal (Istres – novembre 2009)

 Les poèmes de Artal..

01/11/2009

l'hôte de mes foucades

l'hôte de mes foucades

Les démons consignés, conspire l’homme heureux
Prospérant vers le sort d’une flamme expansive
Passion tumultueuse, les rivaux vertueux
La débauche a percé en l’alcôve expressive

Brisure d’espérance ils ne font qu’endurer
Vos contenus exquis pour celui qui s’oblige
Beauté majestueuse en peine à soulager
Offrez de votre temps, donnez leur le vertige

Les sentiments amers ont goûté du nanan
Qu'ils prêtent nez au pied, à la forme naissante
Je me veux ratteler à convoiter le plan
Plan de l'actif errant sur la foule savante

Plaisirs romanesques, ils se passent du vers
Barbouillons de frissons les plumes de passades
Je vous sais poétesse œuvrer sur mes envers
Un coeur sur l'agora, l'hôte de mes foucades.

Artal (oct. 2009 )

 Les poèmes de Artal..

10:04 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hôte, foucade, alcôve, agora