Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/04/2012

Le moribond ( Un clin de plume à Paul Verlaine)

Le moribond ( Un clin de plume à Paul Verlaine)

Troublante solitude je me noie dans tes maux
Sans l’ombre d’un seul vers expirante ma plume
Sa route tourmentée s’écroulent les châteaux
Où la nuit est tombée se fait noire la brume.

En berger solitaire à l’orée d’un bas fond
J’observe le troupeau de rimes ignorées
Au cœur de ma nature qui broute pudibond
Profusément offertes aux muses innommées

Je n’ai plus le désir quand en moi tout s’endort
Au grabat de saturne où couche ma souffrance
Tourmente et mal de vie ayant rompu le sort
Châtiant ce temps muet mon acte d'espérance

Ô cause de l’ennui vois j’en tremble d’effroi
Dans mon doute égaré je m'accorde à déchoir
Me laissant m’entraîner au pied de la paroi
Sur le sol nu et froid je me meurs en ce soir.

Artal Istres 2012

 

Découvrez ma page Facebook

08:50 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : moribond, verlaine

22/04/2012

A Zoulikha d'Ahfir

A Zoulikha d'Ahfir

Fille de l’Oriental au pays du Maroc
Ahfir fut la maison où grandit ta sagesse
Dans ton âme est gravée cette image du roc
A l'assise du mont qui a fait ta jeunesse

Bien joli paysage dans ces lieux de splendeur
Qui a su m'inspirer de par ses influences
Aux reflets du grand astre en source de chaleur
Bercement des regards au trait des éminences

Zoulikha attristée murmure son espoir
Revenir sur ses pas s'abreuver de lumière
De l'éclair ancestral son Eden l'entrevoir
Le parfum de la souche et saveur familière

Il regorge d'histoire et accroît l'agrément
Ce pays merveilleux al-Maghrib terre sainte
Au Couchant si lointain joyau du firmament
Ailleurs de ses remparts se chante la complainte..

Artal (Istres - avril 2012)

 

Découvrez ma page Facebook

18:41 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ahfir, maroc

14/04/2012

Où fleurit ton accent

Où fleurit ton accent

Je pressens des sanglots ô Muse retenue
Par les plis de l' hijab et soieries du chevet
Chaleurs des voluptés la supplique pourvue
Au calice les pleurs musons loin du regret

L'image me souvient dans ce lit d'une vierge
A semblance de miel sa frimousse sans traits
Quand en douce saison je remontais la berge
Tout venant au profit lui porter les bienfaits

Le désir est étrange la nature audacieuse
Bourgeon d'or printanier je mirais le joyau
A me brûler la vue près l'alliance enjôleuse
Ces soirs de cris divins à l’orgueil du flambeau

Je parcours l’infini de tes attraits esclave
L’univers de ton temps aux senteurs en mon air
Le centre du désert ton oasis suave
Mes envies sans repos et les tiennes de pair

Suis-je d'impure caste à découpler le verbe
Le rendre si amer où ne suis qu'un mendiant
Venu gueuser en toi l'influence superbe
D'un langage en beauté et combien édifiant.

Source d'inspiration mon amante Berbère
De ton troublant émoi des larmes à présent
Sous l'ombre d'une rime en deçà le mystère
Pour ma plume comblée où fleurit ton accent.

Artal (avril 2012)

16:42 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : accent, berbère, hijab

01/04/2012

A mon plaisir brûlant

Ô toi qui dans mon rêve esclave en mes sommeils
Tu rends mon cœur secret douceur de mes nuits nues
La passion libertine enrichit nos éveils
Et les beaux sentiments des flammes prétendues

Ton ardente étincelle à l’unisson des mots
Fait le rayonnement d'amour en turbulence
De gloire et de splendeur tu me combles d'échos
Superbe quotidien je courtise l'audience

Dès l'aurore aveuglé mes regards sans teneur
Que berce la louange aux éloges en nombre
Entraînent à l'action Eros l'agitateur
A l'enclos du mystère en hôte de pénombre

L'indéfini poème enchaîne mon devoir
Je compose pour toi tourment dans le sillage
Muse de mes élans éclair de l'isoloir
Art du plaisir brûlant qui me force à l'encrage.

Artal ( Istres, mars 2012)

 Les poèmes de Artal..

08:33 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plaisir, brûlant, eros