Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/06/2012

Sur la butte orientale

Sur la butte orientale

Je souffre la passion des musicales rimes
Dans la douce inertie des nappes de beauté
Vivifiante émotion je les couche sublimes
Le destin me conduit où s’épand la clarté

Mais par ce hâve jour la ballade en étape
Mon cœur anéanti le trouble ficelé
J’ai perdu ma visée la norme est à la sape
Au travers de sa voie mon amer révélé

J’accuse le courroux pour calmer ma souffrance
Sous le brouillard grossi de bien tristes humeurs
Tout chez elle est mouvant au fond de son errance
Dans la chasse à l'amant aux multiples pisteurs

Ô combien d’insensés dans la grise spirale
Où s’éteint l’espérance et la terne fiction
Je semblais m'égarer sur la butte orientale
Lent coucher de soleil je retrouve raison

Artal ( Istres, juin 2012 )

10:07 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : orientale

23/06/2012

Fatima...à Beni Abbes

 
Fatima...à Beni Abbes

Tel que la haute mer le sable sans mémoire
S’en vint dissimulé enfouir l’espace nu
Pour cueillir le soleil toi fille méritoire
Tu as passé du Sud au cœur de la tribu

Mouloud Ennabaoui Beni-Abbes en fête
Un succès éclatant là un astre apparaît
Lumière des palais et l'esprit de conquête
Exultent les guerriers c'est le jour de l'attrait

Ton bonheur à hurler j’écume ses délices
Et leurs éclats secrets je puise à l’infini
L’amitié fortifie rayonnent les complices
En ce chemin fécond tu erres sans souci

Sur les hanches de l'erg ton rêve pénétrable
Tu vas d'un juste pas là où marche le temp
Peuplé de ta splendeur conquérante admirable
Le parfum de ton sang ranime mes printemps

Artal ( Istres, juin 2012)

16:03 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fatima, beni abbes

17/06/2012

Sous le manteau

Sous le manteau

Il donne de sa vie l’illusion embrasée
De nuances tranchées d’où la guerre naquit
Au pouvoir d’une flamme en crachant sa fumée
Et toute sa noirceur au regard du conduit

Il se veut dans l’éclat se sachant éphémère
Ce feu ombre et soumis dans l’âtre gémissant
Que nourrit alléchant un tronc de caractère
S'enflamme le tison souverain crépitant

Sur fond de Spondalies rougeoyant il flamboie
Dans le bouillonnement des poumons du brasier
Où s'accorde au chenet charbonnette de proie
Au charme effervescent que l'on vient admirer

Fatalement flambé il change d'apparence
En son grabat cendré l'animé du tableau
Si le cœur est brûlé le reste en décadence
Se glisse comme un froid j’excite le fourneau.

Artal (Istres juin 2012)

Découvrez ma page Facebook

00:51 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manteau, feu, guerre

03/06/2012

Au gré de ma nuit

 Au gré de ma nuit
Ambitieuse espérance en mon âme bondée
A l'ondine exaltée j'offre mes illusions
Et la pure Psyché ne cesse inapaisée
Quémander l'unité le produit des visions

Je m'apprête à fumer les senteurs herbacées
D'une nuit résineuse à travers sa touffeur
Au bon gré du calmant de mes graines semées
Là où l'Auster fait front au mystère intérieur

Sans dune mon soleil un songe qui m'assiège
S'envide et se renvide en un filet du temps
Où ne suis qu'instrument d'une muse qui siège
En étoile du ciel qui luit depuis longtemps

Les astres effrénés spéculent despotiques
Étincelants d’orgueil lunules de la star
Je fume un dernier vers au dynaste des piques
Qu'excite la splendeur abreuvée de nectar

Je porte à bout de bras le poids de la contrainte
Parure du pennon l'emprunt au chant sacré
Asservi je fléchis au gouffre de la crainte
Tout bravant mes défauts ne suis qu'un inspiré.

Artal (juin 2012)

 

 Découvrez ma page Facebook

 

11:41 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nuit, orgueil