Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/07/2012

Le jardin de Heero

Je le transcris pour toi, qu’il court dans l’éternel
Toi fierté de l’Iris en souche séductrice
Toi Heero notre ami si sage et naturel
Je convertis ta joie à la rime tutrice.

Le jardin de Heero

Sorti d'ombre éclipsée je vais mon promenoir
Arpentant l'oasis des âmes canidées
Complices affiliées en ce vert reposoir
Aux arômes précieux vertu des graminées

Suavité du lieu je flaire l’inouï
Et ses longs bercements aux ondes acoustiques
Une larme d'un cours qui file son repli
En fidèle élément des influx dynamiques

Tel mes frères humains je ne peux qu’admirer
Les rameaux vacillants sous l’éclat du parage
Et le front du ponceau que recouvre l’herbier
Un joyau de Lagord sur une aire en partage

Je musarde à mon gré tout couvert de bonheur
Compagnon du jardin aux pures évidences
M’abreuvant d’illusions en quelque élan rôdeur
Percevoir un des miens surgir de ses essences

Saisi par la douceur des mains qui l'ont fleuri
Quand je fus pris d'affect pour ce lieu délectable
De l'herbage si doux au feuillage assorti
Où se fixe l’éther d'un éden respectable

Vivre comme cette eau qui fuit par devant moi
Dans le trouble désir de tracer ma mémoire
A présent me soustraire a sonné le renvoi
Savourez le jardin je boucle le grimoire.

Artal

 Les poèmes de Artal..


14:52 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : heero, jardin, lagord

Les commentaires sont fermés.