Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/09/2012

L'égérie et moi

L'égérie et moi

Entre nous l’amitié sur la belle passion
Saura prendre existence en voie de l’art sensibleégérie,passion,
La raison en éveil imbue de perfection
Elle ne peut consentir tout ce qui est nuisible

Enchaînons à présent le temps hors tentation
Aime moi sans l’humeur d’une amante fongible
Tu restes mon amie nos cœurs en convention
Afin jouir alliés d’un sentiment paisible

J’ai un amour constant un autre dévoué
Par eux je vis l’ivresse unis au sacrifice
L’un m’offre sa lumière et l’autre volupté
La plume très fidèle et dame à l’édifice

Ô muse romantique enfouie dans mes élans
Illustre mes loisirs de ta fraîche présence
Les excès de folies mes vers et mes romans
Ton empreinte au respect ta pudique innocence

Ici le bon vieux temps sous la mousse en écrin
Enlace mon usure et toutes ses nuances
Je tombe mes orgueils la gloire et mon hautain
Ce qui rongeait mes nuits le but des performances

Muse amie je fléchis à l'action tentatrice
Je peine à séparer mes heures de tes yeux
Mes jours de ton accent la vie persécutrice
Initiateurs de rimes à chanter sous les cieux

Artal (Istres sept 2012)
 

11:04 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : égérie, passion

23/09/2012

Fleur d’Algérie

Fleur d’Algérie

Toi qu’Allah a offert à ma plume mouvante
Afin la divertir d’un sommeil tourmenté
Fille de la beauté sous l’hijeb pétillante
Tu lui portais conseils et ton fluide musqué

Au fond de mon esprit le souvenir est riche
Tes charmes toi si belle en rameau éternel
Qu’au soir tu m’élevais ton trésor ton fétiche
Je soupire en rêvant à l’amour solennel

Je tente d’apaiser le songeur dans ses rimes
Toi qui reste son guide où sève et son nectar
Figés dans la douceur de vos soirées intimes
Que j’évoque souvent incarnant l’avatar

Dans le froid de mes nuits ton image s’absente
Jolie fleur d’Algérie t’aimer n’est pas permis
Mais dans mon cœur meurtri tu resteras présente
Souhait de mon désert tu me connais soumis

Artal (Istres, sept 2012)


 Les poèmes de Artal...

15:21 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fleur, algérie

22/09/2012

Les dessous de l’antan

A la visite d’une exposition passionnante alors qu’il s’agissait entre autre de dessous féminins d’un temps accompli mais combien romantique, me vint l’inspiration.

Les dessous de l’antan

Les dessous tapageurs de grands cœurs généreux
Tendus sur un filin en lignée presqu’ humaine
Spectacle du cancan le décor harmonieux
La survie de l’antan qui pendouille à la chaîne

Et j’observe pensif le blanchâtre tissu
Qu’une dame a passé ajustant son corsage
Derrière un paravent je poursuis convaincu
Découvrir l’ingénue bien tenant l’avantage

Je la vois qui marmonne et s’anime et qui joue
Le jupon froufroutant en révolte amusante
Délectable attraction tel l’oiseau fais la roue
Tant dans ce drap charnel je la trouve avenante

Diabolique miroir si puissant si cruel
Me tenter percevoir la grâce si lointaine
Que culotte funèbre aux regards fait appel
Proie tout fermant les yeux me replie du domaine

Artal ( Istres – sept 2012)dessous,antan,Artal

 

 

 

 

 

 

 

 Les poèmes de Artal...

 

08:35 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dessous, antan, artal

15/09/2012

La fée de mon castel

La fée de mon castel

Je l’ai tant invoqué le brûlant artifice
Ce transcendant délice en mes appels fiévreux
Qu’il apparut un jour suivant le saint office
Par un hasard spectral d’un signe religieux

Toute mon énergie vers la vision dernière
Qu’au nombre des influx harcelant l’éternel
En cruelle agonie d’une ultime prière
Il l’a fit bien en fait la fée de mon castel

A moi son souverain elle inspire le trouble
Je me mets à fléchir mal fixé sur ma croix
L’œuvre se veut ancrée mais parfois se dédouble
Je suis son ange ailé une ombre de ses choix

Qu’on me laisse prier tout errant dans le vide
Le regard passionné dans l’univers du lien
Au parcours de ma vie captivante et splendide
Couronnant l’espérance attendre ne fut rien

Mumiah mon ami sur ma voie tu l’as mise
On dit qu’elle est sa fille extase du soleil
Qui fait mon temps béni source de convoitise
L’harmonie de l’esprit d’un trouvère en éveil

Artal (Istres, sept 2012)

 


 Les poèmes de Artal...

18:58 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fée, castel, mumiah

08/09/2012

Le chant de l’oréade

Le chant de l’oréade

Goûtons au chant des près des herbes pas si folles
La pivoine corail dans ce vert où flâner
Un bouquet de  nature aux frileuses corolles
S’étendre là tous deux afin de versifier

Petits papillons fous, voletez  nos ballades
Des rimes dans le champ pollen à butiner
La fille du soleil parmi les oréades
En ce jour de passion à vous vient les chanter

Il est un doux pasteur dont le vers s’accompagne
D’une enfant de l’Ouest au timbre de sa voix
La harpe sur le cœur à travers la campagne
Bardée jusqu’à faillir de bonheur dans le choix

Nous tenons dans nos mains la feuille frémissante
L’admirons refléter ses éclats du plaisir
Au soir les plumes ploient sous la lune attrayante
Plus de vert pour flâner la nuit va tout enfouir

Le mistral est muet son souffle impénétrable
Se meurt en frondaison où l’oiseau va siffler
Son poème harmonieux voir le plus délectable
Celui qui m’est offert pour ne pas l’oublier
 
Artal  (Istres, septembre 2012)

 Les poèmes de Artal...

09:59 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : oréade, pivoine

02/09/2012

Sublime sensation

Sublime sensation

 

En fièvre dans mon antre au lever d’une aurore
M’épongeant du désir il m’aura pris durant
Par un vent de l’Ouest qui soufflait sur la flore
D’ humer ton doux parfum ce cruel excitant

Tout tachant d’apaiser cette attache au martyre
J’ai vu reflet fantasque au premier rai du jour
Tes accords en graphie que jouait l'oiseau-lyre

A mon esprit brûlant s'embrasant à l'amour

 

Toi qui suis ma foulée vers la voûte finale
Dévoile au dernier jour l'ineffable alchimie
Le regard d'une flamme vers la plume spectrale
Compagne du forfait en amante chérie

Il règne sur nos corps le suc de l'enthousiasme
Quelques perles d'extase où se lie la passion
Des frissons en échos qu'amplifie le fantasme
Je nous sens attachés sublime sensation

Artal ( Istres, août 2012 )

 

 

Par un jet d'encre ailée

Par un jet d'encre ailée

En ma mémoire j’ai ce songe à satisfaire
Et c’est chose facile exécuter tes vœux
Des vers à volonté que je devrais parfaire
A bien les ciseler qu’ils soient majestueux

M'inspirer de ce jour que voile le mystère
Celui qui nous protège au frisson généreux
Du côté de l'aspect sensible à la lumière
Dans son activité pour séduire tes yeux

Ton règne recueilli en reine tutélaire
Des œuvres apprêtées les témoins de nos jeux
Mon temps fuit l'agrément et bientôt solitaire
La plume dissociée du nectar généreux

Au cœur d'une caresse à l'instant qui s'avère
Me perd dans le billet d'un Astre matineux
Tout forgeant à l'effet l'étoile lucifère
Par un jet d'encre ailée que tout soit lumineux

Artal ( septembre 2012)

 

 Les poèmes de Artal..

08:59 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : encre, songe, astre

Son parfum

Son parfum

A deux lunes de là l’égérie somptueuse
Qui compose avec art ravissement prochain
Veillera enflammée et la tête rêveuse
La venue du désir sous le joug de l’entrain

Elle est coulée de miel qui nourrit mon audace
Du lever d'avant-jour au coucher du rompu
Mon soleil fleure bon son parfum si vivace
Il fait briller mes yeux et tout leur contenu

Je, silence des mots ceux coquets ils se fondent
En mon esprit prisé occultes prétentions
Elle, attrait cristallin aux rimes qui abondent
Le souhait de pourvoir soigner les intentions

Si privé du plaisir des contacts agréables
Je créerai la vision suscitant son reflet
Le regard religieux les fluides innommables
Celle qui m'inspire je la couche au feuillet

Artal (29 août 2012)

 

 Les poèmes de Artal..

08:56 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : parfum, silence