Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/03/2013

La dépouille d'un vers

La dépouille d'un vers

Apparence équivoque ébauchons le problème
Sans effort à façon nul rien de plus coulant
Qu'émonder ton dessein en croisée du poème
Te porter dans le pli prends garde cependant

L’épître parfumée qui naguère si douce
A causé la césure en vue de sa faveur
Mais le verbe si haut ne lâcha pas un pouce
Il déposa ses mots au feuillet du censeur

Dans sa forme absolue la rime solidaire
Elle s'unit au sublime et s'emplit de beauté
En famille ordonnée au souffle millénaire
Dominant la valeur gloire et notoriété

Et la plume inspirée toujours inassouvie
Fait les cœurs se griser ou d'autres ténébreux
Qui dépouillent le vers de sa forme suivie
Vont abstraire l'image élusive à leurs yeux

J'erre à travers les mots que l'écrit sublimise
Me sentir succomber aux courants influents
La flagrance est l'enjeu l'appétence de mise
Suis le corps du verset aux sensibles ferments

Artal (mars 2013)


 Les poèmes de Artal...

Les commentaires sont fermés.