Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/01/2014

Iferwan

" Mon fils, je te donne les quatre directions du monde, car on ne sait pas où tu iras mourir. "

Iferwan


Tout passant le désert le monde et ses confins
L'audace prosternée dans tes prières au guide
Tu vis la pureté le bonheur des bédouins Iferwan,bédouins,Artal,poemes
Le baume de ces cœurs sous le rayon torride

Tu t'immoles à la vie de son astre de jour
Aux flammes du bourreau la dent inassouvie
Il passe sur ton front et s'incline au détour
Puis confie ses chaleurs à la lune blanchie

Du temple de tes nuits la khaïma soutient
Ton amour ineffable au voile des mystères
L'inconnu silencieux du rêve qui survient
Des étoiles du Toit et parfois de chimères

Humble sous les reflets sensible à la matière
D'un erg de sable ambré dépliant son tapis
Fervent passeur du temps la course aventurière
Le berceau constellé il est à toi soumis

Artal (janvier 2014)

16:22 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iferwan, bédouin, artal, poemes

Les commentaires sont fermés.