Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/05/2014

Chers tourments

Chers tourments

Je me semble ce jour
Pénétré d'un vertige au sens le plus éteint
Où tout se veut voilé n'étant plus qu'un fantôme
L'entité du bastion la cuirasse sans teint
De l'ombre soutenue à l'agité symptôme

Et tout me tourne autour
Tous ces mots sans valeur sous le vers décadent
Que grimaud songe-creux au plus haut de l'audace
A signé de son nom le difforme apparent
Songeur d'exploit naissant et d'y laisser sa trace

Suis-je exercé pour
Déborder dans sa nuit constellée d’oripeaux
Quand il narre l'amour à la pitié du monde
Et ses houles d'éther au projet des rondeaux
Où j'échoue méditant n'y tenant que seconde

M'en venant sans détour
Vous porter mon humeur qui monte de l'amer
Blême épave éplorée de l'informe harmonie
L'embrasée du néant n'est que feu de l'enfer
J'observe fuir le temps...adieu la poésie.

Artal (mai 2014)

 Les poèmes de Artal...

Les commentaires sont fermés.