Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/08/2014

Aux affres les espoirs

Aux affres les espoirs

Sous le signe du sein tout le mal est inscrit
Ce qui porte à la fin au-delà la césure
Tel aveugle rameau que nature régit
Ce qu'elle fiche en soi le châtier puis l'exclure

Mon étoile est tombée dans les bras du destin
Si proche de l’abîme où se perd la lumière
Dans cette allée de puits qui régit le dessein
A l'infini du temps quand la pose est entière

L'appétence de vivre enveloppe l'effroi
Les affres de l'exil, fission que l'on voit croître
Épineux désespoir et puissant désarroi
J'observe la lueur, la dyade décroître

Ton époux court la peur et toi ô combien plus
L'avant-cœur ulcéré au sort qui nous afflige
L'érudit praticien du croissant processus
Sachant ce qui nous pèse il choiera son prestige.

Artal (août 2014)

 Les poèmes de Artal...

09:05 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.