Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/11/2014

La défloration

La défloration

Les yeux flous si lointains la pensive évasion
Vers cet éden fondant des vierges apeurées
Clair de lune discret en soi la soumission
Secrètes communions des formes enlacées

Au levant du frisson tout déflorant l'écueil
Jaillir du cours fumant j'ai vu là l'innocence
Et son regard chargé en pointant sur le seuil
Soudain se transformer rendue à l'évidence

Vouée dans l'abandon à haler la raison
Un court entrain du temps sur ce jeune visage
A portée de sanglots dans la terminaison
D'un brûlant souvenir au plus fort du partage

Exhaler la cadence du geste doucereux
Sous les éclats de feu de l'antre à l'avantage
Faisant passer à flot tous les spasmes aqueux
Vers le roc établi sur titre d'apanage

Et traînant l'abandon en fin d'assauts câlins
Elle effleure le mal de la vague panique
L’œillade angélisée au bourreau des vagins
Puis lente rêverie en la fièvre classique.

G. Artal ( novembre 2014)

Les poèmes de Artal...

Les commentaires sont fermés.