Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2014

Sur la route

Sur la route

Vaguer l'obscur asphalte en errante foulée
Sous le dais d'une nuit le silence tout bas
Singulière démence et austère pensée
Je baloche mon sort au néant de mes pas

Et règne le bonheur d'apparence sévère
Fantasque solitude au bienfait plein d'effroi
L'âme va l'étendue traînante et coutumière
La face au clair de lune et le cœur en émoi

Se devine au plus loin l'âcreté d'une essence
Relents de mon enfance allez-vous en de moi
Mes ans fuient de l'appui tout tenant la cadence
Fleurir en vain le temps où s'égare la foi.

Tout est un faux miroir que le mésaise endure
Il reflète beau monde à ses rudes tourments
Qui touchent la misère à la grande envergure
Je loge sur la route et m'illustre d'arpents

G. Artal (déc.2014)

Les poèmes de Artal...

Les commentaires sont fermés.