Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/01/2015

Aigues-Mortes

Aigues-Mortes

Vieilles pierres d'un temps ont fait haut cet ouvrage
Qui m'exhorte en élu tel un vieux troubadour
Dont le cœur n'a rien vu sans chanter l'assemblageAigues Mortes, croisade, troubadour, Artal, poèmes, poesie
D'où je tiens à l'hommage y mander mon séjour

Le rempart livre honneur à celui qu'il accueille
Tout soufflant le passage à le presser du pas
En exalté du lieu de l'entour je recueille
Grand plaisir en saison dispensé des frimas

Vous renvoie méditant la vertu de Constance
Un éclat sacro-saint des années douze cent
De son hautain aspect l’ancestrale endurance
A la terre de France attachée posément

Resplendit l'étendue le ciel est sans nuage
Où je marche à souhait tout s'anime à la fois
J'accepte le défi parcourir l’apanage
La ville et son enceinte en un Oc d'autrefois

G. Artal  (déc. 2014)

Les poèmes de Artal...

08:30 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.