Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/02/2015

De l'alexandrin au triolet

De l'alexandrin au triolet

Sombre image d'un temps reflet de l'infini
Sous un rayon de feu se heurte en ma mémoire
Cicatrice éprouvante au cœur bien trop trahi
Ampleur de mon esprit tout n'est que dérisoire

J'ai grandi au mistral qui tanna mon cachet
Mon dédain et la force en sublime apparence
Je suis né du printemps au pied d'un triolet
Mon âme est en appel mais je tiens la cadence

Ne suis qu'assembleur de nuées
Venu parer l'inspiration
Les rimes aux vers attachées
Ne suis qu'assembleur de nuées

Ces mille et un accords liés
leur sort à jamais je libère
Ne suis qu'assembleur de nuées
D'une source, un fils éphémère

G. Artal (janvier 2015)

Les poèmes de Artal...

Les commentaires sont fermés.