Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/03/2015

L'allèchement

L'allèchement

Au bruit doux effacé d'une vague rompue
Éphémère en son lit gai de sable voyeur
Le regard transporté la savoir demie nue
 S'abandonne mon luth accouplé à la fleur.Allèchement,Eve,Artal,poeme,poésie

Tout explorant le trait que m'offre libertine
Le galbe de son bien et des baumes mêlés
Serviette sous les reins la madone marine
Aux rêves je m'enivre et par eux emportés.

Ce feu qui me dévore où l'estoc est sensible
A la gloire du fruit, le feuillage avenant
Au jardin merveilleux je me veux disponible
Y priser la chair d'Eve à l'entour du couchant

G. Artal (Fév. 2015)
En écho aux " Tentations " de  Cyrael Maryjo

Les poèmes de Artal...

11:19 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.