Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/04/2015

G. Artal

Dans la main
me reste l'ombre
d'une alliance
un souvenir
que le cœur conserve
sous son crêpe de brume
les odorants fragments.

G. Artal (avril 2015)

Les poèmes de Artal...

17:34 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : main, alliance, artal, poème, poésie

19/04/2015

Par le vers balancé

Par le vers balancé

Le rimeur Provençal aux brisées de Mireille
Dans sa grève d'Azur se porte bien de tout
Et se veut convaincu avec ou sans ajout
Par le vers balancé, composer tel Corneille

Observant les pensées funèbres des factieux
A rougir la poussière y provoquer leurs rages
Allant voiler de brume occulter les usages
Leur monde provisoire au royaume spécieux

En poète distrait vit radieux son astreinte
Alors que tout est dit, il étend son regard
Vers le règne des cieux l'arcane d'autre part
Une transe profonde où fléchit la contrainte

De tout ce qui influe en amant souverain
Il s'inspire du flot des joyaux solitaires
Les livrer, enivré, aux blancs destinataires
Du recueil à remplir d'un arome divin.

G. Artal (avril 2015)

Les poèmes de Artal...

10/04/2015

Le jardin délaissé

Le jardin délaissé

Du vieux jardin d'enfants le chant des oisillons
Bien loin des carrousels de l'éteinte jouvenceLe jardin délaissé,enfant,bruits d'enfant,Artal,poésie,poeme
Éloignés les démons et la jeune éloquence
C'est l'oiseau qui pépie, dépourvu des nistons

Sainte acerbe s'irrite où tout est mis en cage
Le fruit qu'on exila et le cygne d'un plan
La veine d'autrefois la pierre n'est plus banc
Le laurier incliné à son désavantage.

L'effigie de Verlaine et Rimbaud mis à mort
La fontaine asséchée et ses assises veuves
De silence enlacées les troublantes épreuves
Où tout est délabré, qui fait profit du sort ?

Perdition diabolique au gibet de ce monde
L'humain s'est consacré dégrader l'avenir
Au parc ma nostalgie la fleur ne plus cueillir
Ses reflets du passé la pensée vagabonde

L'intégral disparu, la nurse et ses moutards
Eux dépendants des jeux je veux chanter le livre
Et ranimer le lieu, bruits d'enfance poursuivre
Où ces voix excitées feront de beaux gaillards

G. Artal (avril 2015)
Photo Chris.Les poèmes de Artal...

05/04/2015

Attache africaniste

Attache africaniste

Ici jouent à plaisir en réserve du lieu
La verve puérile approchant le mirageAttache africaniste,Bousaada,Sahara,nymphe,poème,poésie,Artal
Deux éclats du reflet la passion en partage
Que l’éden au décor fait douceurs du milieu

Deux lumières du Sud à l'entrain du jeune âge
Les corps riants aux cris et d'agréables voix
Portant jusqu'au désert leur âme de bon choix
Et la saveur des feux, allants de l'assemblage

Deux Nymphes à l'endroit fruits de Bousaada
Et moi qui me consume à peindre les Dryades
Sans ne rien négliger des gracieuses aubades
Ces fleurs roses d'ici qu'offre le Sahara

Plus belle est la jouvence au cœur orientaliste
A l'avers du tableau quand ma tête blanchit
Se dissipent mes ans sous l'astre de la nuit
Vicissitude étrange attache africaniste .

G. Artal (mars 2015)
Tableau de Dinet - Jeunes filles

Les poèmes de Artal...