Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/02/2016

Regusse

Regusse

Adossée à la tour une meule tournante
la pierre se recueille et nous, nous l'observons
du grain sur sa mémoire au mistral des saisons
quand me vint la vision de son ombre dormante

Et voilà deux moulins au soleil et aux vents
qui émergent de terre en champêtre nature
depuis l'âge incertain au droit de la mouture
où ils ont pris la force et forts engagements

Au temps est la raison le meunier se repose
le battage achevé en passagers des lieuxRégusse,moulins,poèmes,poésie,Artal
on ne les verra plus comme on ferme les yeux
où passe lentement l'élan qui les compose

Se tisse un autre cycle en grandeur qui se vit
les hommes du passé au jour qui les traverse
de Régusse ils ont fait un village sans erse
en place de Provence et de bon acabit.

GH.Artal (février 2016)
d'étapes en découvertes.
En terre provençale.

Les poèmes de Artal... sur Facebook

 

14:45 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.