Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/02/2016

Bauduen

Bauduen

Je ne suis que passant venu si haut l'écrire
près ses flots vacillants en pièce d'eau de choix
voué à l'agrément le lac de sainte croix
composant à son gré et que le monde admire

La lavande et le thym font les senteurs d'ici
sur le berceau sensible en la haute Provence
où l'on sent la faveur de toute sa clémence
quand l' hiver avenant est un printemps aussi

En la force du lieu je puise à convenance
les yeux mi-clos au songe et tout son habitat
un bien-être sans fin que palpe l'odorat
au levant du soleil à ample dominanceBauduen,Provence,poeme,poesie,Artal

Parvenant à l'acmé en fin de promenoir
les ruines du château que charme la lumière
j'ai passé la ruelle et flatté la bannière
ce besoin de traduire et celui de tout voir.

GH.Artal (février 2016)
d'étapes en découvertes.
En terre provençale.

Les poèmes de Artal... sur Facebook

 

14:02 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.