Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/03/2016

A la proue de ta mort

A la proue de ta mort

Le ver se veut luisant au jardin du printemps
en marge de lumière où sans lune il chemine
pour élever en lui l'étoile qui culmine
dans ses jours éthérés de poète à pleins-temps

Tel un fauve il s'engage absorbé et sauvage
sur la voie du néant droit vers cet inconnu
et sans sonorité d'un discours demi-nu
tenu de sa détresse et que fin décourage

Et la sombre équipée de la mort et lauriers
le but précipité se fusionne au mensonge
toi sein du synonyme au linceul va le songe
et d'attendre la fin d'y vendre tes papiers

Où tout est sans issue à la brume tu tronques
un honneur à la gloire à l'égard être grand
Mais tu te vois souillé au trône du gourmand
te sens-tu cet élu de ces âmes quelconques ?

Le vers mystérieux.
GH.Artal (03/2016)

Les poèmes de Artal... sur Facebook

09:16 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la proue, mort, poeme, poesie, artal

Les commentaires sont fermés.