Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/05/2016

Sur la trace des aînés

Sur la trace des aînés

A la liqueur des mots je m'enivre impulsé
là où mon espérance est enfin apparue
sur ces terres sans âge en immense étendue
sous la chaleur du lieu tout s'élève à degré

C'est le Maine Giraud de Vigny en poète
l'ami de Baudelaire et bien d'autres rêveurs
là encor'' des abords que gagnèrent les cœurs
dit-on du Périgord la patrie qui reflète

Si Michel de Montaigne est itou de l'endroit
La Boétie aussi, au peuple qu'il enlace
il fera son discours en la plus belle audace.
A la plèbe du jour que le Maître elle assoit.

Le doux platonicien préserve le mystèreSur la trace des aînés, Carnet de Voyage, Errance en Périgord, Vigny, Montaigne, Fénelon, La Boétie, Artal, poème, poésie
transmettre par l'écrit Fénelon est de ceux
qu'embellit le reflet au parterre des dieux
de tradition secrète et qu'il n'insiste guère

L'attraction me saisit où je fixe l'ailleurs
tout appréciant l'accord, l'attache poétique
la liberté de l’œuvre à la place publique
de celle du pays et de ses arpenteurs

A quelque chose sert l'utile solitude
s'éclairer la pensée au pouvoir du démon
mon tout premier verset bien né de Bargemon
sur fonds d’Occitanie que ma rime dénude.

GH. Artal (avril 2016)

Carnet de Voyage – Photo Chris : château de Fénelon.
  Errance en Périgord et Charente Maritime du 16 avril au 01 mai 2016

Les commentaires sont fermés.