Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/12/2016

L'inspiré ad mortem festinamus

L'inspiré ad mortem festinamus

Si le trait fait le Vide
et le Vide est un fluide
en la fluide abstraction
se perd la condition

Il vit le déclin tout comme autrui
agrippé à sa nuit sombre
chaque jour qu'il décrit
ses écrits dans le nombre

Cherchant un sens à sa mort
jusqu'à nourrir l'enveloppe obscure
criant gare au destin il s'endort
la plume est à l'aveu qui assure

Il va mourir demain
et le jour suivant
du poème qui s'éteint.
en préface du néant

GH.Artal (déc.2016)

 Les poèmes de Artal... sur Facebook

Les commentaires sont fermés.