Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/08/2018

A Urbain Grandier

A Urbain Grandier
mort à Loudun sur le bûcher le 18 août 1634

Le néant au ventail, il fige à ses ardeurs
la terre appesantie et tes restes sans âme
sans n’avoir pu ouvrir à tous déclamateurs
le voile de l’écorce à l’ombrée du sésame

Héritier des enfers tu es l’homme déchu
où brûle sans répit ton travers de luxure
enivrant la moniale au mensonge entendu

La suite de ce poème réservée à l'édition...
Gérard ‘’Artal ‘’ Hartalrich (juillet 2018)
Loudun - Cersay- Val en Vignes
Poème protégé

Urbain Grandier,Loundun,Cersay,Val en Vignes,bûcher,luxure,GH.Artal,poèmes,Hartalrich,

 

 

11:34 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.