Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/08/2017

Lavande

Timide prétention pour un subtil destin
en ce décor de rêve aux lavandes si belles
amantes du soleil aux parfums du matin
à l'heure de Provence où bêlent les agnelles
 

08/08/2009

Trobairitz d'antan

Trobairitz d'antan

Sur le feu de l'hymen, leurs premières amours.
Ils durent être heureux sous la plume royale
Ces appâts aux corolles abritées des détours
Amantes et poétesses en contrée Provençale

Pour s'en être approché, le charmant Miraval
Disparu à jamais sans sa belle Albigeoise
L'aventure est contée de l'amont en aval
Du château de Lombers en couronne sournoise

Maîtresses de ses chants, cantilènes galantes
D'amour et de soucis dans l'effort inutile
L'emblème de l'aisance aux rimes abondantes
Y laissera sa vie, sa flamme volubile.

Moulte dame en Provence, l'insistance à aimer.
La doulce Azalaïs languissante à son tour
Du maître de sa vie des huis de Montpellier
A fait vibrer l'aigrette, des hommes de la cour

Désir, la grande envie où nait le bel espoir
A la fleur de son ombre ira goûter la lèvre
Trobairitz remarquable excitant le miroir
L'expression de l'ardeur au rite de la fièvre.

Poétesses d'antan, je découvre en ce jour
Vos rimes parfumées étancher l'appétence
Du rêveur exalté tel que vous, troubadour
Voici jolies ballades en pays de Provence

Artal (Brignoles – Août 09)

 Les poèmes de Artal..

31/12/2008

Épître à Hawwah

Épître à Hawwah


Une intime épistole à l'amante du terme
Brasillante Circé dans l'Odyssée exquise
Mes lettres grouilleront, se décèle le germe
Les élucubrations d'une griffe soumise

Abandon solennel aux bafouilles à foison
Ces mots teintés azur au texte parfumé
Par travers la lumière avec leur précision
Offert à ton invite le pli amouraché.

A la saison ornée de nos nuits embaumées
Il me faudra transcrire notre ardeur indicible
Et l'aube virginale sur les verves enchantées
En cuvées réservées blasonnera le scribe

Le fond ripoliné que féconde l'alliance
Au souvenir des roses par l'échange aromal
J'ai le coeur barbouillé la plume en accordance
Dans l'aven encrier Hawwah c'est magistral

Je franchirai le seuil initial je l’espère
Paysage intérieur par le sillage ardent
Me griser du symbole au verger en jachère
Ce rêvant, m’étourdir, transcrire l’inconscient.

Artal (Brignoles, le 31 Décembre 2008)

 Les poèmes de Artal..

28/12/2008

Muse causale

Muse causale


Discerner chez l'amante l'étincelle du coeur
Le vif éclat flambant dans son regard profond
La plume fortunée, les brigues du bonheur
Mes yeux surentrainés percent la commotion

Où les voix de misère agitaient nos deux âmes
Nous charmions le mystère aux chants d'épithalames
Bien simples et très discrets en égrappant leur glas
Tentations de poètes au sort des ondatras

Tu caves les abîmes quêtant l'ingénuité
Rêvassant de bonté, te nourrir d'indulgence
Je connais tout de toi mon phantasme adoré
Jeune muse causale le fruit de ma démence

Ange pour te complaire j'agréerai ton désir
En songeant au passé ne plus te faire souffrir
Aussi nos rêves immenses supplanteront l'aigreur
Je t'aimerai autant du flux de première heure.

Artal (Brignoles, le 28 Décembre 2008)

 Les poèmes de Artal..

07/06/2008

Intellective amante

3bf117c7984b2642521750997ffdb157.jpg

Intellective amante


Sous la terre est l'exil pour de longues ténèbres
Du Fiancée solennel, plus beau que la lumière
Consumé par l'amour des répliques funèbres
L'acerbe décoction en purge coutumière.

Elle porte la douleur l'intellective amante
Chaste et fidèle à l'ombre, la fruition de l'amour
Plein essor vers le ciel, la fournaise ascendante
L'approche du solstice elle présage le séjour

Je recèle mes mots aux parages d'un cœur
Adorable et sublime, fruit béni fourvoyé
Mes louanges vouées, quelques rimes d'auteur
Qu'elles vivifient ton âme et ton souffle mutilé

La Passion se nourrit des annales affiliées
Des reliques chéries, la sensible oraison
Par pourvoi de tes larmes les braises confortées
Se saisissent aux flots, touant la transition

L'espérance assurée, elle s'assert à l'instance
Je prie qu'elle soit tienne la raison vit le temps
Je livre ma conscience à la lettre créance
La syllabe est vermeille, sache que je l'attends.

Artal (Bagnols sur Cèze, le 7 Juin 2008)

 Les poèmes de Artal..

 

15/03/2008

Merveilleux Poèmes

Merveilleux Poèmes

Pour peindre le mot pesant ou berceur
La rime appliquée ou plutôt cocasse
Faire chanter la plume, son bonheur
Il faut une âme qu’un poète embrasse

Pour composer le merveilleux poème
Qui serait chantonné à la volée
A l’amante, à la fille que l’on aime
Il faut un cœur pur, la douceur encrée

Sous le motus ailé, l’azur plus doux
S’inspire l’ariette au vœu destiné
Un chaudeau d’aise, tisane de houx
Voir le vers complice au pas cadencé

Et sur ces accords aux effets magiques
Ample enluminure le verbe éclot
L’art se veut décent en nobles suppliques
Et ne point grimer la bévue du sot.

Artal (Bagnols sur Ceze, le 10/03/2008)

 Les poèmes de Artal..