Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/05/2017

Émanation

Émanation

L'âme sur l'heure évadée
émane d'un reflet chatoyant
fleuri de l'art et de l'idée.
L'esprit propose
le vers seyant
Émanation,art,rime,poème,poésie,artal
 le poète ose.
A la rigueur de l'avenant
il pose et décompose
la rime au trait puissant

 cet ornement de vie
où raisonne l'effort
l'épreuve en poésie
du désir au confort
nectar et ambroisie
délivrance du support.

GH. Artal (mai 2017)

Les poèmes de Artal... sur Facebook  

To contact me : artal@live.fr

01/04/2017

La diversité

La diversité du Moi à moi-même
'' L'Art néglige sa raison
du génie a fondu la maîtrise
au présent la valeur s’effondre ''

Incohérence avec le Moi
'' La discipline n'est pas règle
l'auteur vit son concept
sous sa parure de poète ''

Je reste moi-même
GH.Artal (avril 2017)

Les poèmes de Artal... sur Facebook

29/01/2017

L'œuvre

L'œuvre

L'aède n'est plus sûr d'accéder à sa race
bien dure destinée à qui vient forger l'art
le dentellier de l’œuvre en sa divine trace
y sème le belître au sublime rempart

Séculaire pudeur des maîtres des échos
qui composaient leurs vers s'agissant d'habitude
dans l'ordre au compte pieds tout travaillant le beau
mais ce jour qu'en est-il, le bouquet se dénude.

Que le temps courre vite où l'harmonie ternit
Le mot bute et sinue à l'ombre ne rien dire
des mains du créateur le trait il se finit
je descends de ma scène, à mon tour de produire

GH.Artal (janv. 2017)

 Les poèmes de Artal... sur Facebook

06/09/2008

Le pavé de l’abstrait

Le pavé de l’abstrait


Déambulant au pas léchant la devanture
Où matinale Ceze évente sa fraîcheur
Les rideaux toujours clos, patience à l’ouverture
Tandis que l’art nouveau se pave avec ferveur.

Et je les sens vibrer, suaves et chantonnant
Scènes traditionnelles l’abstrait virevoltant
Les gestes décisifs, de la teinte pour reflets
Les peintres dans la rue les toiles aux chevalets.

Si la métamorphose se veut revendiquée
Au désir sans répit d’une Eve démembrée
Chacun y met l’espoir ce n’est pas un défaut
Effarante ambition y brosse ce qu’il faut

La fleur la plus précieuse étale son génie
Expression prodigieuse par l’épreuve nourrie
D'Anita en mantilles, la croûte qui m’allume
A ce noble pinceau, le respect d’une plume

Artal (Bagnols sur Cèze, Septembre 2008)

 Les poèmes de Artal..

05/03/2008

Rides d’Ô

c4cf744b9b88c1a028d498197b8d8395.jpg Rides d’Ô

A l’art de féerie dans ce monde magique
De rêves enchanteurs par l’aisance bercée
Pour ce festin de choix, caprice idyllique
Où le sexe a l’honneur se joue d’une corvée

Tout autour, les cœurs crient à l’empire béni
Les grâces captivantes réclamant la substance
Aux débits expressifs que trône l’aguerri
En ce jardin plaisirs où fleurit la romance

Une muse enchantée venue cueillir l’issue
Quand harassée au jeu se blottit dans mes bras
Son effarante échine généreuse et cossue
Alimente l’afflux, le flambeau monte gras.

Les fentes d’Ô avides réclamant une verge
La fontaine au nectar vint infuser l’amante
Qui de sa bouche cupide galvanisant un cierge
Le vœu étant acquis sous la ride fumante.

Vénal parage uni en débauches effrénées
Où les pièces mêlées en esclaves audacieuses
Au travers du nuage des blandices excitées
Epurent l’anodin sous la harpe luxurieuse.


Artal (Bagnols/Ceze le 29 fev 2008)

 Les poèmes de Artal..