Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/09/2014

L'Oasis de Die

Oasis,Die,désert,bédouin,Artal,poème,poésieL'Oasis de Die (détaché d'un volet)

L'éden semble voilé sous les blancs des plus fins
Et d'un sable ivoirin d'une dune complice
A l'attrait de l'image au front bleu des bédouins
Leur caressant la vue, les délie du supplice

Au songe qui les suit au plus clément des lieux
Tout comblé de bienfaits affleurant le silence
Dans l'espace géant d'un désert mystérieux
Issu de l'horizon et de bonne conscience

Des jeux d'ombre au soleil il fait chaud ce matin
La voie est avenue combien sage et si belle
Un massif de dattiers en bouquets de sizain
L'émotion justifiée elle en vaut la chandelle

L'onde fleurit la vie du levant au néant
Dans ses destins liés d'où s'exhale la source
Ici c'est l'Oasis Ô combien attachant
Qu'il soit Die du volet qu'il en fut ma ressource

G. Artal (sept. 2014) (Mon séjour en Vercors)
Photo G. Artal prise à DIE

Les poèmes de Artal...

05/01/2014

Iferwan

" Mon fils, je te donne les quatre directions du monde, car on ne sait pas où tu iras mourir. "

Iferwan


Tout passant le désert le monde et ses confins
L'audace prosternée dans tes prières au guide
Tu vis la pureté le bonheur des bédouins Iferwan,bédouins,Artal,poemes
Le baume de ces cœurs sous le rayon torride

Tu t'immoles à la vie de son astre de jour
Aux flammes du bourreau la dent inassouvie
Il passe sur ton front et s'incline au détour
Puis confie ses chaleurs à la lune blanchie

Du temple de tes nuits la khaïma soutient
Ton amour ineffable au voile des mystères
L'inconnu silencieux du rêve qui survient
Des étoiles du Toit et parfois de chimères

Humble sous les reflets sensible à la matière
D'un erg de sable ambré dépliant son tapis
Fervent passeur du temps la course aventurière
Le berceau constellé il est à toi soumis

Artal (janvier 2014)

16:22 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iferwan, bédouin, artal, poemes