Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/07/2009

Saint André de Vezines

 

Saint André de Vezines

La beauté se découvre en son siège là-haut
Rendez-vous raisonné aux fins du Causse Noir
Retour vers le passé à l'orée du plateau
Abondent la lumière et l'obscur du terroir

S'offre sans retenue l'attrayant paysage
Les traces d'une histoire dans la pierre qui suit
Au bâti attachant des lauzes moyen-âge
Saint André de Vezines sous le ciel qui sourit

Aux confins du coteau perce un Crave à bec rouge
Passant livrer son cri, tchi-ah tchrèa flûté
Qu'un vol fascinateur fera que rien ne bouge
Du cotonneux nuage au pantre éberlué

Un vertige du vent qui caresse l'antan
Où le temps a coulé son œuvre ténébreuse
Un air qui me transporte vers la source du chant
Je respire la terre, l'esprit de la semeuse

Une mare à énigme consterne l'inspiré
Cinq portées sur l'orient chantant la bugadière
La clameur des appuis de celle qui fut la clé
Servir ce qui se dit ou songer baptistère

Un parcours poétique du joyau médiéval
Le trésor des Grands Causses et remparts du Larzac
En pays de légendes, l'Aveyron magistral
Du haut Mur de Barrez au plus bas de Arnac

Artal (Saint André de Vezines le 17 juillet 09)
  Les poèmes de Artal..