Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/08/2017

A nos fées despotes

A nos fées despotes

Comptons les pour deux lots les élites cueillies
question d'hérédité surcroît de l'assemblage
au nombre additionnons traînées en balayage
Melusine, Morgane Urgèle et fée Lonie

Que va-t-il advenir de nos anges déchus...
petite créature, en réelle existence
Carabosse a pouvoir que porte à l'affluence
obscure fée méchante elle hante les élus

Et voilà Atropos, au destin de chacun
qui a coupé le fil, le sort scellé par elle
la joie de nos printemps à la plaie actuelle
les feux se sont éteints au désir importun

Il est bien vieux ce temps loin du cruel détour
des bois aux lieux sacrés en tombées de nuits roses
nos jardins défleuris, présentement moroses
à vous ô fées d'éclats prudence au contre-jour.

GH. Artal (août 2017)

Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 
To contact me : artal@live.
 

 

 

 

15/09/2012

La fée de mon castel

La fée de mon castel

Je l’ai tant invoqué le brûlant artifice
Ce transcendant délice en mes appels fiévreux
Qu’il apparut un jour suivant le saint office
Par un hasard spectral d’un signe religieux

Toute mon énergie vers la vision dernière
Qu’au nombre des influx harcelant l’éternel
En cruelle agonie d’une ultime prière
Il l’a fit bien en fait la fée de mon castel

A moi son souverain elle inspire le trouble
Je me mets à fléchir mal fixé sur ma croix
L’œuvre se veut ancrée mais parfois se dédouble
Je suis son ange ailé une ombre de ses choix

Qu’on me laisse prier tout errant dans le vide
Le regard passionné dans l’univers du lien
Au parcours de ma vie captivante et splendide
Couronnant l’espérance attendre ne fut rien

Mumiah mon ami sur ma voie tu l’as mise
On dit qu’elle est sa fille extase du soleil
Qui fait mon temps béni source de convoitise
L’harmonie de l’esprit d’un trouvère en éveil

Artal (Istres, sept 2012)

 


 Les poèmes de Artal...

18:58 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fée, castel, mumiah

25/03/2008

Un rêve à Casa

Un rêve à Casa

A toi, fée de casa j’offre ces quelques fleurs
La splendeur des lilas plus un bouquet de roses
Passe la takchita et assemblons nos cœurs
Dans la soirée de plumes où s’unissent les proses

Conforte ta présence, tes jours et ton destin
Sois délice et sereine je serai ton intime
Tu goûteras mes mots j’ornerai ton jardin
Mon azur sur tes sables, on agréera la rime

Belle au conte de vie, aimée vivant tes jours
Prodigieuse harmonie suggère ton désir
Mon âme est dans ta main nos rêves sont amours
La lune et les étoiles pour nous deux vont fleurir

Je peindrai ton visage, Ô déesse du douar
Ton pays ciel de nuit qu’orne le manuscrit
Tu es toute beauté, questionne le miroir
Reflétant ta noblesse unie à mon esprit.

Je caresse un doux rêve et nos tendres secrets
A la saveur d’un temps lactescente princesse
Aux plaisirs mêlés des charmes et de l’ivresse
De ton corps oasis, je m’abreuve des reflets .

Artal  (mars 2008)

 Les poèmes de Artal..