Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/07/2017

Ô peuple souviens-toi

18/04/2009

Picasso à l'ubac de Cezanne

vauvenargues_01.jpg
La vallée se réveille sur son fond verdoyant.
Un brouillard argenté tel un voile jaloux
Prend les bois d’alentour sous sa cape d’amant
Délicates visions, Vauvenargues m’est doux

Toiles des disparus, le Maître ici repose
Un frisson de tristesse sur ma chair est passé
Je contemple les fleurs, la Venture qui s’expose
Un havre de douceur au parfum éthéré

Pureté du matin m’enchante et m’éblouit
Je médite à l'orée où ma plume s'enchaîne
L'œuvre a son odyssée, une histoire et son fruit
La genèse d'azur aux actions du domaine

De clarté esthétique se veut l’encre crier
La symphonie du val aux palettes des grands
Cézanne et Picasso je m'en vais les chanter
D'un ubac de Provence aux amours des friands.

Artal (Istres, le 17 avril 2009)

 Les poèmes de Artal..

Vauvenargues...photo André Villers

19/07/2008

Tu as perdu

Il tient la gomme de l'absurde et se dit puissant...L'insuportable orgueil qui le caractérise..
Au général Hades-Hamilcar

 

Tu as perdu


Allons pâle vaincu chante et que l’accord soit
Pour apaiser ma rime de ta courbe un dessein
Tandis que ton boulet enrichira mon toit
Toi esclave tu peines et moi je suis serein

Reste au seuil de la porte mirer ton maître temps
Tu n’as que la misère, lui, plaisir et pécune
Et le chapeau bien bas tu stagnes en contretemps
Sur la lèvre ton vers emprunté dans la rune

Toi le rimeur d’espoir sans projet d’avenir
Car le champ t’est ouvert où s’étoilent les cieux
Dans leurs flancs généreux tu glisseras pourrir
Je me busque en extase, moi qui suis déjà vieux

Tes couleurs sont fanées tu regardes nerveux
S’achever le combat, tu as perdu l’amie
Ta nuit descend au pas des amours malheureux
Tu manques de splendeur émouvante élégie

Artal (Bagnols sur Cèze, le 19 Juillet 2008)

 Les poèmes de Artal..