Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/06/2017

la plaine d'Azaghar

la plaine d'Azaghar

toi qui veux partager mes jours
toi descendante de princesse
je mourrai des becs de vautours
avant d'effruiter ta jeunesse

la branche consume à la flamme
l'oiseau ne s'y posera plus
la brise des montagnes clame
les déserts en sont dépourvus

nous sommes deux astres distants
toi, un éclat dans les mirages
la lune aliène les amants
au rang des légendes des sages

nos baisers n'ont pas fructifié
quand aimer n'est exempt de peine
luttant sous le ciel étoilé
je creuse enterrer ma déveine

GH.Artal ( juin 2017)

Quatre pantouns pour un poème.

Les poèmes de Artal... sur Facebook  
 
To contact me : artal@live.fr
 

 

04/04/2017

La fièvre de rimer

La fièvre de rimer

Tout sillonnant la marge à la voûte céleste
les mirages ouatés en l'espace aux rêveurs
dansant à fantaisie sont marqués bienfaiteurs
ne sachant offrir mieux qu'éblouir sans conteste

Infini éventé comme nuée d'argent
aiguillant mes espoirs, ce dais que je révère
du splendide ballet sa marche coutumière
il porte le flambeau à mon assentiment

Sous l'astre de fortune où chaque jour il passe
je contemple ses traits tout m'est éblouissant
même aux jours de chagrin amer et rechignant
transformé par le fait, il me sort de l'impasse

Chassée la nostalgie, conflue l'inspiration
en fièvre de rimer l'idée libératrice
s'unit à ma prière et se fait débitrice
voir la cause jaillir d'un rebond d'attraction.

GH.Artal (avril 2017)

Les poèmes de Artal... sur Facebook

 

29/03/2013

Mirage

Mirage,Etienne Dinet, ArtalMirage

L'outre dépourvue d'eau ma bouche combien sèche
La monture soumise insuffle au désespoir
Bien grand est mon tourment sur la piste revêche
Je sens son pas peser et moi ne plus pourvoir

J'ai l'âme au grand désert mouvante vers la dune
Sous la fougue d'un ciel qu'embrase le soleil
Tout fixant l'étendue j'éprouve l'infortune
Défaillance du corps aux prises d'un sommeil

Des lueurs de la nuit suit un froid temporaire
Le phare est au priant je me dois le louer
Prosterné face au sol m'affirmant tributaire
S'adoucit la blessure Allah va m'escorter

La prière d'Al-Fajr je m'oriente à l'étoile
Le jour va se lever sur la plaine sans bois
J'approche l'illusion l'image se dévoile
L'amante du mirage au loin là-bas je vois

Artal (mars 2013)

Poème inspiré du tableau « Mirage » de E. Nasreddine Dinet
 

20:44 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mirage, etienne dinet, artal

26/11/2010

El erg de Bou-Saâda

Bousaada oued.jpgEl erg de Bou-Saâda

Les traces de vos pas sur le sable désert
Fuyant vers l’horizon au delà des nuages
J’exhale ma douleur la fièvre à découvert
Ô fruits des oasis je me meurs aux mirages

El erg ambitieux transpire ses avis
La palmeraie témoin, le rêve à l’hémistiche
Que m’inspire son cours si fidèle aux écrits
Si ce n’est m’étonner voir transcrire un fétiche

Toi sublime interprète, oriental éclat
Tu traverses le gué sous les chants coraniques
Dans un halo sablé, la dune en marquisat
Bou Saâda la belle aux parfums exotiques

Les bergers de l’islam conduiront mon retour
Libéré de mes fers et souffrances ultimes
Dieu me préservera dans son éden d’amour
En cubique chapelle ou koubba des intimes .

Artal (Istres, novembre 2010)

 Les poèmes de Artal..

 Peinture: abdelkrim hamri

http://www.artmajeur.com/hamri/

17:07 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erg, bousaada, oasis, mirage, oriental

28/11/2008

Poème à Yamina

Poème à Yamina


Devant le voile rose et ses plis vaporeux
Pour la douce Yamina reflètera ma plume
Par mille vers livrés de l’esprit lumineux
Se pâmera d’extase la délicate écume

Me faudra embellir les grâces du langage
Leur donner la beauté d’une étoile du ciel
De celle qui fait naître l’illusion du mirage
Le cœur de poétesse et la douceur du miel

J’embrasse le destin des filles de Balkis
Sœurs au toucher caresse venues nous éblouir
Grisées de songeries et parfums des rakis
Du cours de nos pensées ruisselle le désir

Le jardin du désert en séducteur bien sage
Ivres de nos amours nous offre du jasmin
Séjour des biens heureux la belle sans visage
Dans son ombre le songe se voile de satin

Le palmier sous la dune, sourire de mon pays
Bienfaisante contrée des sables qui bleuissent
Au coucher du soleil repose l’Algérie
Les rochers d’Arafat, les âmes qui fleurissent

Par ces tribus amis je veux conduire ma vie
Mais le destin m’éloigne contre mon intention
Les regrets collent au cœur, reste la poésie
Tous ces vers Yamina réclament ton pardon.

Artal (Istres, le 26 Novembre 2008)

 Les poèmes de Artal..