Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/06/2016

Elle écrit...

Elle écrit...

Elle écrit...je suis triste et voudrais avec lui
au fond de son retrait en deçà le silence
être celle qui dort entre l'âme en présence
et son corps au linceul à jamais enfoui

Elle écrit... toi qui fus le gourmet de mon ère
mon amant tout d'abord les hélas en leur fin
les yeux incandescents tu avais beau béguin
du fait que tout commue tu seras ma poussière

Elle écrit...toi l'étoile exilée de mon teint
obscure destinée où tout l'entour s'abrège
sur le vague assoupi au fil lent du cortège
ton apaisant halo il s'impose et m'étreint

Elle écrit pour finir quelques mots en cadence
caressant ce jourd'hui sa plus noble raison.

A présent sous la pierre aveugle à ma démence
tu erres solitaire atone et sans passion
j'ai perdu la lumière à ma vie un bâillon
mais gardé en mon cœur les fruits de l'existence

GH. Artal (juin 2016)

 

30/09/2012

L'égérie et moi

L'égérie et moi

Entre nous l’amitié sur la belle passion
Saura prendre existence en voie de l’art sensibleégérie,passion,
La raison en éveil imbue de perfection
Elle ne peut consentir tout ce qui est nuisible

Enchaînons à présent le temps hors tentation
Aime moi sans l’humeur d’une amante fongible
Tu restes mon amie nos cœurs en convention
Afin jouir alliés d’un sentiment paisible

J’ai un amour constant un autre dévoué
Par eux je vis l’ivresse unis au sacrifice
L’un m’offre sa lumière et l’autre volupté
La plume très fidèle et dame à l’édifice

Ô muse romantique enfouie dans mes élans
Illustre mes loisirs de ta fraîche présence
Les excès de folies mes vers et mes romans
Ton empreinte au respect ta pudique innocence

Ici le bon vieux temps sous la mousse en écrin
Enlace mon usure et toutes ses nuances
Je tombe mes orgueils la gloire et mon hautain
Ce qui rongeait mes nuits le but des performances

Muse amie je fléchis à l'action tentatrice
Je peine à séparer mes heures de tes yeux
Mes jours de ton accent la vie persécutrice
Initiateurs de rimes à chanter sous les cieux

Artal (Istres sept 2012)
 

11:04 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : égérie, passion

02/09/2012

Sublime sensation

Sublime sensation

 

En fièvre dans mon antre au lever d’une aurore
M’épongeant du désir il m’aura pris durant
Par un vent de l’Ouest qui soufflait sur la flore
D’ humer ton doux parfum ce cruel excitant

Tout tachant d’apaiser cette attache au martyre
J’ai vu reflet fantasque au premier rai du jour
Tes accords en graphie que jouait l'oiseau-lyre

A mon esprit brûlant s'embrasant à l'amour

 

Toi qui suis ma foulée vers la voûte finale
Dévoile au dernier jour l'ineffable alchimie
Le regard d'une flamme vers la plume spectrale
Compagne du forfait en amante chérie

Il règne sur nos corps le suc de l'enthousiasme
Quelques perles d'extase où se lie la passion
Des frissons en échos qu'amplifie le fantasme
Je nous sens attachés sublime sensation

Artal ( Istres, août 2012 )