Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/05/2017

pensée poétique

 

L'eau du fleuve est rapide et renaissante car toujours à la poursuite de son union avec l'immensité des grands fonds abyssaux. On dira que ma force d'inspiration est égale à l'énergie, symbole de puissance des grands cours d'eaux. Aux fluides influençables, les courants me lient.

GH.Artal (avril 2017)

Les poèmes de Artal... sur Facebook  

To contact me : artal@live.fr

 

 

 

16/12/2016

Rien que pensée

Rien que pensée

Pérenne fusion, une âme d'airain
comblée de félicité
par mon ébauche de quidam français
au berceau africain.

Ne suis qu'une illusion
né du nihilisme absolu
j'erre inaperçu
mon art et l'imagination

GH.Artal (déc. 2016)

Les poèmes de Artal... sur Facebook

11/05/2016

A ma mère

A ma mère

Le cœur las en ce jour au vent noir des aigreurs
que le temps passe vite en sa lumière acide
à la brume du mois et de l'ombre impavide
vers un nouvel azur tu portas tes faveurs

Tu as été l'éclair à la foudre offensive
mon regard étonné ton fond loin d'être mien
j'ai lutté par amour, il n'en fut jamais rien
puis forcé d'être libre et l'âme décisive

Il m'en souvient encor'' la date anniversaire
de naissance et départ sans ne faire de bruit
la saison printanière est-ce jour ou de nuit
que tu fus éblouie à l'accès cinéraire ?

Si le manque est un vide il en est quoi pour moi
les issues sont ainsi pour nos blêmes images
j'inhale l'air courant et toi sans avantages
à ravir la pensée tu gouvernes l'émoi.

GH. Artal ( 09/05/2016)

28/11/2015

Ma dernière pensée

 Une place importante dans ce poème est réservée au poète Léon Deubel

Ma dernière pensée

Vers l'infini espace entre deux nuits sans lune
dépourvu de mes sens rêvassant l’irréel
fixant devant ma vie son désert démentiel
au néant étoilé je traîne ma rancune.

Dans cette errance vaine où le destin odieux
à degrés vers l'amont affronte l'infortune
au deuil est mon revers tout caressant la thune
la dernière vacante en offrande aux miteux

J'ai soif de liberté et c'est bien peu de choses
m'esquiver à jamais, souhait d'un trait final
afin m'émerveiller de l’Élysée crucial
ne plus souffrir la faim et l’excès de névroses

Seigneur je suis sans pain où mes vers de pâtir
à défaut de matière au rêve je demeure
mon ombre à l'alganon à petits pas me meure
adieu je fuis le mythe aux cieux de me ravir.

GH. Artal (novembre 2015)

Les poèmes de Artal... sur Facebook

09/12/2012

Raoucha

raoucha,dinet,pensée,sentiment,duneRaoucha

Semé dans ma pensée un grain de sentiment
Qui fleurit par instant sous les traits d’une fille
Jeune arabe émergée d’un art intelligent
Une œuvre de Dinet ou gènes de famille

J’embrasserai son âme aux senteurs du désert
Si il m’était permis poser ma bouche en elle
Ce trésor fabuleux de vernis est couvert
L’ivresse de l’esprit je la veux éternelle

Fleur de ma poésie profusion de bienfaits
Compagne de mes nuits à la rime adoucie
Tu revêts ton habit sur mes rêves défaits
Quand la dune isolée se meut de jalousie

Le maillon du symbole exhale la vertu
Une ombre de la vie initiée au mystère
Par ce chemin qui va se cache l'inconnu
Un éclat de l'orient légende de lumière

Artal (Istres, décembre 2012)

Tableau, une oeuvre de Etienne Dinet


 Les poèmes de Artal...