Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/04/2018

Où l’homme se fait fleur

Où l’homme se fait fleur
 
Vagabonde pensée que je traîne complice
tout rimant mes aveux de l’éclipse contraint
réfraction de l’esprit sensible à l’édifice
je manque de raison par moment on le craint
 
La mort doit me frapper, on réplique à la lettre
du flanc de mon destin j’implore la pitié

12/04/2018

Suis-je condamné

Suis-je condamné à l’inspiration, en continu composer ? Il me faut, il est grand temps de m’adonner à la régénération de mes fièvres émotives.

avec mon cheptel de mots
j'erre dans l'infini
sensible tel un berger

j'acclimate les vers
de facture perdurable
à l'allant poétique et pastoral

Gérard 'Artal' Hartalrich
Haibun à découvrir bientôt dans un prochain recueil.

 

 Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 

 

29/03/2018

Mourir en héros, la grandeur du Devoir

Mourir en héros, la grandeur du Devoir
Je me trouve à songer tout retraçant cet acte
peut-on gérer le sort dans une instance vaine ?

GH.Artal (mars 208))

 

19/03/2018

Buccines de la mort

Gardons en nos mémoires l'épouvantement de l'enfer.
Ce 19 mars, jour de commémoration

Buccines de la mort

Ami si tu entends le glas des mauvais jours
Sonner dans la brumaille et si ta vue se couvre
De nos aînés qui pleurent sous le vol des vautours
Au dessus de leur chair à déchoir sous un rouvre

Ami fais leur silence ils fixent les étoiles
Fouillant dans la brillance un mouvement du fruit
De l’amour d’un enfant trépas pour du gas-oil
Dans les sables rougis du sang de leurs petits

L’espace aux solitudes des opaques tombeaux
Qu’ici gît un prénom, un corps qui porte nom
Ils avaient un visage et c’étaient les plus beaux
Reposent ces vertus, les cendres du brandon.

Là, au champ de la paix leurs âmes confondues
Ces fleurs de notre histoire voyageurs du passé
Toutes races de cause, si jeunes dépourvus
Ô claveaux d’effusions, les avez-vous priées ?

Soyez hommes d’accords, des enfants de la terre
Qu’importe la couleur le sang est bien égal
Ami si tu entends ces buccines de guerre
De leurs faisceaux d’aubert, dénies finir au bal.

Gérard 'Artal' Hartalrich
(Cersay . Val-en-Vignes)

Cersay monument.JPG

Pour mémoire, mes poèmes sont toujours protégés

 

13/03/2018

Saison printanière

Saison printanière
 
Fin d’hiver et de froid, les neiges de ce mois
la campagne blanchie sous les pâles feuillages
s’exhibent au levant les oiseaux hors du bois
et les esprits sanguins de ne plus être sages
 
Tout de jaune vêtue ravie prendre bon temps
au jardin qui s’éveille avec ses attirances
 
A découvrir prochainement dans un recueil à paraître.
Gérard ''Artal'' Hartalrich.

04/03/2018

Confidence

Confidence
allègres fureurs
mes pulsions font de l’art

Gérard 'Artal' Hartalrich  - Cersay 03/2018

Confidence,Cersay,GH.Artal,Hartalrich,poème,poésie,

Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 

 

 

09/02/2018

J’ai honte

J’ai honte

Quand vient le matin blanc sur les grands horizons
voir les flocons charger la feuillaison revêche
froide perturbation , seule âme aux environs
sous la voûte lactée un solitaire en prêche

Exhorter le champ clos il s’en accordait tant
flattant par le discours en ce milieu agraire

A découvrir prochainement dans un recueil à venir.
Un acheminement additionnel contadin et confus.
Gérard ''Artal'' Hartalrich. (Cersay - Fév.2018)

Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 

 

 

07/02/2018

Pantoun N° 13

sur fond noir un éclat
le reflet de ses yeux
c’est le jour du sabbat
halo lacté de Dieu

Gérard ‘’Artal’’ Hartalrich

Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 

 

 

17/01/2018

Lac d'Hautibus - Argenton les Vallées

Sur le lit de L’Houère il gît bien fastueux
reflétant les coteaux et la flore assemblée
C’est un lac en lacet que celui sous nos yeux
le bassin d’Hautibus, un écrin de vallée

Gerard ‘’Artal’’ Hartalrich (Janv. 2018)

le lac d’Hautibus – Argenton les Vallées.

Lac d'Hautibus,L'Houère,Argenton les Vallées,Hartalrich,poème,poésie

Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 To contact me : artal@live.fr
 

 

 

 

12/01/2018

Val en Vignes

Les villages
m’ont vu venir
à l’aube d’un hiver
me fondre à la patine
du temps
d’un val de bon rosé.

Passé Saint Pierre à champ
dans l’étendue des terres
porteuses de clos germains
rêvassant l’avenir
j’ai franchi le silence.

Cersay
voir un clocher d’église
puis la grâce
puis l’esprit
semé de modestie ...

tout posant mes acquis
je m’accorde quelques vers.

Au bout de Cersay
le témoin est à la fourche
précisant le chemin
de celui qui me convoie.
Et d’obliquer vers…

Bouillé Saint Paul
terre de festivals
des arts et poésie
dans mes yeux le château
et tout autour de moi...

Un horizon
Massais
en porte voix du parc
fait de sa place
le bonheur des enfants

Quatre cités en une où les souhaits s’unirent
bien vivre à Val-en-Vignes.

Gérard ‘’Artal’’ Hartalrich
Val-en-Vignes le 10 janv. 2018

                   clic gauche de la souris sur l'image pour ouvrir les infos.

valenvignes.jpg

 

 

 

06/01/2018

Au champ du repos

Au champ du repos
 
Se tient là cadastrée une enceinte au repos
de chagrine étendue et selon la coutume
à l’épreuve du temps, sépulcres d’à propos
croix de fer et de marbre que caresse la brume.
 
Au décor verdoyant fixant la concession
gésir aux attributs d’un dépôt qui m’allèche
 

31/12/2017

à Pierre de Rossart (Ronsard)

à Pierre de Rossart (Ronsard)
(Pantoum)
Aux accords d’une lyre enivrée sous tes rimes
servis avec vaillance au devoir m’enrichir
toi prince en poésie ô combien nous apprîmes
de tes vers sonoreux toujours les bien bâtir

Servis avec vaillance au devoir m’enrichir
coulent flots d’harmonie du superbe langage

Gerard ''Artal'' Hartalrich
Cersay le 31 dec. 2017

La suite de ce pantoum en six quatrains à découvrir, réservé pour la revue
Pantun Sayang.

Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 To contact me : artal@live.fr
 

 

 

 

 

28/12/2017

L'étang Rinettes de Genneton

l’étang au flux désert
l’harmonie se compose
je me lie au bleu-vert
d’une image déclose

GH. Artal - 12/2017 (l’étang Rinettes de Genneton)
Photo Chris

Genneton,Rinettes,étang,Deux-Sèvres,GH.Artal,Hartalrich,poèmes,poésie,

 

16/12/2017

à Florian

à Florian

J’ai erré sous un chêne et ses sphères de gui
essayant d’effleurer la tradition druidique
à Florian l’an neuf ! Mon appel en appui
un recours à l’espoir et qu’au rêve il s’applique

La refonte du champ dans le fait de semer
dont tu viens de saisir l’âme de sa nature
une lutte s’impose à devoir maîtriser
du terrien que tu es, trônera ta culture

La saison en sommeil aux horizons brumeux
où tout est solitaire en ces mois de la vie
mais dans ta longue attente et plus belle à tes yeux
la phase du printemps très bientôt aboutie

Cersay comme un salut par la grâce inconnue
t’a donné le chemin pour fixer ta vision
courtise le terroir pour que la plante afflue
tu répandras la graine et ton fruit de passion.

Gerard ‘’Artal’’ Hartalrich
Cersay (déc.2017)

Photos Chris

IMG_9605.JPG

Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 To contact me : artal@live.fr
 

 

 

 

09/12/2017

Adieu Johnny

Adieu Johnny

A l'auditoire mêlée
une brume légère
mais qui put bien le croire
masse funèbre que pousse le nuage
vers l'extrême silence.

Ô Marie, il n’est plus
légendaire à jamais
l'humble et fidèle Ami
l’artiste s’en est allé.

Gerard ‘’Artal’’ Hartalrich

 

 Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 To contact me : artal@live.fr
 
 
 
 

 

 

 

02/12/2017

à Cersay – Val en Vignes

a cersay,val en vignes,poème,poésie,gh.artal,hartalrichà Cersay – Val en Vignes

La brume rabattue lèche les toits du lieu
les fenêtres butées le village somnole
l'essart sans horizon blafard est au gris-bleu
triste immobilité la saison joue son rôle

L'influence du cycle, éternel inconnu
il garde tout pouvoir sur l'active nature
c'est l'espace fécond du milieu retenu
où s'écoule le ru en son fond d'aventure

La rosée perle fort sur les fleurs du jardin
le soleil trouve cible il étreint ma présence
je prie les gens du bourg d'accepter mon destin
venu pour composer c'est là ma confidence

Tu n'es plus un souhait Cersay de mon futur
suis venu me fixer fléchir sous tes caresses
quant au parc des éteints par derrière le mur
mon nom sera gravé et non pas mes faiblesses

Gerard ''Artal'' Hartalrich

 Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 To contact me : artal@live.fr
 

 

 

 

 

30/11/2017

Mon '' je ''

Mon '' je '' bien personnel nourrit la chorale des potinières. '' Je '' s'en est allé dans la campagne de France, récolter la denrée nécessaire.

GH. Artal (nov. 2017)

Mon '' je '',chorale,potinières,denrée,GH.Artal,Hartalrich,poesie,poeme,

Photo Chris Caffot

 Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 To contact me : artal@live.fr
 

 

 

 

25/11/2017

Délivrance... (à Cersay)

Délivrance... (à Cersay)

A voir tomber la brume au renouveau du jourCersay,exil,Nouvelle Aquitaine,poésie,poème,GH.Artal,Hartalrich
à peine illuminé, le canton se détire
Cersay serein témoin, je passe son entour
hissant la flatterie de tout ce qui m'attire

La bien fraiche caresse invite à composer
l'exil qui fait écho, renouveau fatidique
renaîtra le dessein de l'écart à hanter
l'ombre sera lumière et le verbe lyrique.

La goutte d'encre noire à proprement parler
au pouvoir d'abreuver, du fade au pittoresque
la furtive racine à l'action de germer
du milieu défini l'influent romanesque.

Cet espace exaltant il fera mon destin
la légende d'un temps en marge temporelle
au répit bienfaiteur voir ciseler ma fin
inéluctable écrit, c'est la nuit qui m'appelle

Gerard – artal – Hartalrich

Photo Chris Caffot

 Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 To contact me : artal@live.fr
 

 

 

 

10/11/2017

Dans ce monde éthéré

Dans ce monde éthéré

Je ne suis qu'un rêveur en ce joyeux royaume
résidant l'illusion et l'étoile et le vent
au merveilleux jardin tout apprêté de baume
où le rêve est chimère... il me comble souvent

Chimère de raison vont les semeurs de sable
endormant les enfants de vocables sereins
chantonnant douce nuit en berceuse agréable
à mots quiets et câlins d'amour aux chérubins

Quiet dans la solitude où se créent les images
qui animent les nues, les esprits dans le temps
le regard endormi se forment les mirages
l'âme qui s'abandonne, utopique espace-temps

J'abandonne l'allant, figé il me consume
plein d'attraits à l'errance où le songe amusé
se fait maitre du Moi, moi qui dors je présume
de n'être qu'un gamin dans ce monde éthéré

GH. Artal ( novembre 2017)

 Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 To contact me : artal@live.fr
 

 

 

 

07/11/2017

plaisirs solitaires

plaisirs solitaires

dépourvu de compagne
la chandelle à l'éclat
lutte à sa destinée
elle vacille, elle oscille
se nourrit de visions
d'accoler la chimère
et la vibrer en mieux
jusqu'à ce que sève afflue.
Le fiancé de l'Audomar, son émoi charnel
de grâce... laissons-le triquer.

GH. Artal

 Les poèmes de Artal... sur Facebook  

 To contact me : artal@live.fr