Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/12/2016

Au langage de mes inspirations

 

Au langage de mes inspirations je rajouterai volontiers les images de mes rêves.

GH.Artal

Les poèmes de Artal... sur Facebook

 

08/01/2016

Fantasme.

Fantasme.

Pourvoyeur d'irréel le rêve en est l'élu
l'histoire au lit se fait à défaut de certaines
alors qu'on ne dort plus
que face à l'illusion
nous prend par le dessus la chimère évasion
quand l'image attendue au fantasme s’enchaîne.

GH. Artal (décembre 2015)

Les poèmes de Artal... sur Facebook

 

17:14 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fantasme, rêve, poeme, poesie, artal

05/02/2015

Dans le rêve je découvre

Dans le rêve je découvre
les image d'un temps
comme un enfant
je pleure.
G. Artal  (fev. 2015)


07:00 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rêve, artal, poème, poesie

03/02/2015

Errance

Errance

A l'abri du passé
qui remonte par instants
je poursuis l'abstraction

et le rêve je touche
de mon sommeil ailé
qui traîne on ne sait où.

G;Artal (fév. 2015)

Les poèmes de Artal...

17:37 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : errance, rêve, artal, poeme, poésie

11/08/2012

A La Fille du Soleil

A La Fille du Soleil

Un souverain désir plaisant et apprécié
Vint éjouir mes yeux hardiment je l’atteste
En délicieux chaînon de pure qualité
Venu sceller l’ardeur dans le brouillard céleste

La Fille du Soleil ma pulsion de survie
Lui resterai soumis jusqu’à ce jour suprême
En crise aux vibrations d’une brûlante envie

Et fraîche volupté mourir dans le poème

Reflet de l’infini qui pourrait mieux que toi
En ces beaux jour d’été venir hanter ma plume
Lui inspirer l’amour atteindre son émoi
La rime au déversoir se voile dans la brume

Je tente d’apaiser cet élan de l’écrit
Reflet de la pensée où mon rêve s’exile
Livré au doux loisir et des jeux de l'esprit
Mais tu n'es qu'une amie ma rime si futile

Artal ( Istres, le 03 août 2012 )
 

08:17 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fille, soleil, rime, rêve

18/06/2011

La fièvre abusive

La fièvre abusive

 

Au silence frontal d'un avant-jour abstrait
La colombe effarée va du cèdre à l'hysope
Brûle-parfum du temps ce soir je crie forfait
Me sens tomber au front d'une ombre nyctalope

C'est un banc paresseux qui reçut mon postère
Dans ce jardin flétri, le boqueteau muet
Voir s'achever mon règne aux hymnes de l'austère
Décline l'agrément, se dresse le gibet

Tous ces fréquents appels, se déciment mes nuits
Aux appeaux cadencés d'une flamme pensive
Me hantent sans pitié, les supplices enduits
Peu à peu de mort lente en la fièvre abusive

A ce combat furieux se forme la grimace
Et corne la débacle à l'accord corrompu
Dans les jurons du soir le songe laisse trace
Mais soudain réveillé... ce rêve est assidu.


Artal (Juin 2011)

 Les poèmes de Artal..

18:10 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rêve, fièvre

29/01/2011

La tisserande (rêve d'Afrique) Pantoum

femme,arabe,rêve,afrique,tisserande,tisserLa tisserande (rêve d'Afrique) Pantoum

Un regard dilaté s'en va traînant sa vue
Par travers la défense au ferrement rouillé
Je contemple ses mains colorées de henné
La navette à tisser, la songerie pourvue

Par travers la défense au ferrement rouillé
Notre humble tisserande à son métier rendue
La navette à tisser, la songerie pourvue
Entrecroise les fils d'un tapis de beauté

Notre humble tisserande à son métier rendue
En servante fidèle elle vient du passé
Entrecroise les fils d'un tapis de beauté
Le visage traînant, la pensée confondue

En servante fidèle elle vient du passé
Cette brebis de miel, fille d'Ève inconnue
Le visage traînant, la pensée confondue
Je vis son monde étrange au parfum exalté..

Artal (janvier 2011)

 Les poèmes de Artal..

21/12/2008

Apparence infertile

 

Apparence infertile


Quand les mots font défaut que s'oublie la beauté
Et ne peuvent charmer les plus troublants appels
Rêves fous qui s’envolent, le souvenir drapé
Se réduit la lumière des sombres vers cruels

Une ombre fugitive en odeur d’abandon
Au soir amer se fond le berger à contraindre
Par l'ïambe déchaîné, satirique oraison
Ô plume de profane ta mort est-elle à craindre ?

J’ose espérer la rime en dernière espérance
La finesse des formes dans son art supérieur
En fertiles brassées inspirées de l'errance
Des poèmes animés au décor enchanteur.

La vie a son conduit, j'empaume les layons
Et l'arcade de vers se courbant plus étroite
Me retrouve captif des bordées d'ambitions
Aux frairies de la vie en mission maladroite

Angoisse généreuse je teste encor ma lyre
Mais que sera demain si l'artère est bornée
Dois-je souffrir la peine et vivre le martyre
Inspiration suprême exhorte ma pensée.

Artal (Brignoles, le 20 Décembre 2008)

 Les poèmes de Artal..

25/03/2008

Un rêve à Casa

Un rêve à Casa

A toi, fée de casa j’offre ces quelques fleurs
La splendeur des lilas plus un bouquet de roses
Passe la takchita et assemblons nos cœurs
Dans la soirée de plumes où s’unissent les proses

Conforte ta présence, tes jours et ton destin
Sois délice et sereine je serai ton intime
Tu goûteras mes mots j’ornerai ton jardin
Mon azur sur tes sables, on agréera la rime

Belle au conte de vie, aimée vivant tes jours
Prodigieuse harmonie suggère ton désir
Mon âme est dans ta main nos rêves sont amours
La lune et les étoiles pour nous deux vont fleurir

Je peindrai ton visage, Ô déesse du douar
Ton pays ciel de nuit qu’orne le manuscrit
Tu es toute beauté, questionne le miroir
Reflétant ta noblesse unie à mon esprit.

Je caresse un doux rêve et nos tendres secrets
A la saveur d’un temps lactescente princesse
Aux plaisirs mêlés des charmes et de l’ivresse
De ton corps oasis, je m’abreuve des reflets .

Artal  (mars 2008)

 Les poèmes de Artal..