Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/01/2012

A bientôt l'assomption

 A bientôt l'assomption

De la rose des vents émane l’espérance
Qui m’ouvre le chemin, ma terre à l’horizon
Caressante langueur je hume sa fragrance
Le parfum du grand Sud peuple mon ambition

Nouvelle lunaison, une étoile scintille
Particules de plume à l'excès de raison
Aux noces de mes vœux m'égosille en un trille
Tout clamant je le veux augurer la liaison.

La rose des sables magnifie le mystère
Me voici pénétrant le fond d'une vision
Le souffle du simoun dans sa fuite coursière
Et la main de Fatma , divine protection

Églantine alanguie préside mes aurores
Et l'artère des cœurs terroir de l'affection
J'envie revoir ce temps des sables inodores
M'épuise cette attente , à bientôt l'assomption.

Artal (Istres, janvier 2012)

 Les poèmes de Artal..

14:33 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : assomption, rose, simoun, fatma

13/03/2008

Le miracle des roses

a7015062e9a5614289059b33efff513c.jpgA Roseline des Arcs en Provence
A Germaine de Pibrac
A Claudine de Montjoie


Le miracle des roses

Solliciter la complaisance du céleste
Puis espérer de la repentante amende
Le cœur anxieux se doit rester modeste
Il n’y a plus de pain mais roses de légende

Le peuple a faim, les âmes crient famine
La foule à genoux courbée sous la douleur
Des ventres vides, la disette assassine
Donnez-nous pitance, estimez le malheur

Roseline, Germaine et Claudine, propices
Trois gouttes de tendresse aux huis du pays
Octroyant la briffe, aux gueusants, hors la lice
Caresses magistrales, le sire n’est pas d’avis.

Surveillant leurs vierges, le trio seigneurial
Les surprirent soudain transportant sous l’effet
L’aliment de bonté, issu du four banal
Afin l’offrir à ces gens, bien tristes d’aspect

Ah que cloîtrez-vous là ma chère et belle enfant
Ouvrez donc, que je pèse, l’objet de vos délits
Mais père ce ne sont que, et tout débattant
Mille pétales de roses, sauvèrent nos brebis.

Artal (Bagnols sur Ceze, le 12 mars 08)

 Les poèmes de Artal..