Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/02/2013

L'homme de Réveilla

L'homme de Réveilla

Se trace la douleur sur les marbres couchés
Veineux qui vont soumis aux froideurs hivernales
La blafarde tristesse en ces champs réservés
Quantifiés aux carrés des stèles nominales

Les rênes de l’affect régentent la passion
Du vieil homme insensible à l’excès d'une ondée
Les joues entre ses mains il traîne à l'abandon
Que préside le temps sur l'humide pensée

Rien n'éteint l'étincelle et pas même le grain
Ces flots sans discrétion venus noyer la terre
Le veuf et la poussière aux élans du chagrin
L'amant de Réveilla bien seul au cimetière

Copieuses attentions affluent vers le décor
Un dépôt d'émotions en précieuse conduite
Au cliché accolé qu'embellit le sénior
Je pénètre son rêve alangui dans sa fuite

Artal (Martigues - février 2013)


 Les poèmes de Artal...

01/11/2010

Un premier de novembre

Un premier de  novembre   

En ce jour des esprits que celui de nos morts
Jour de larmes nourries à toute âme céleste
Tel un écho fleuri, chrysanthème aux décors
Je contemple la vie de celle qui me reste.

Les froides ténèbres sur mon aigre demain
Je suis nom de vigie en la stèle fatale
A l’office du mois  ne serais plus humain
Mais trépas adulé d'une église ancestrale

Rêverie de l'avent mes pas sur le conduit
Je traîne dans l'allée ma raison s'y repose
Un baume qui pallie, mille fleurs au circuit
Ce novembre des saints de prière et de pose

Mystique création qui nous force aux adieux
A tous ceux que l'on aime à mon tour j'agonise
Amertume et douceur aboutir dans les cieux
Voyageur dans le deuil, le temps a la mainmise.

Artal  ( Brignoles, 1er Novembre 2010).

  Les poèmes de Artal..