Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/05/2017

Les Salles sur Verdon

Les Salles sur Verdon
 
La région qui m'abreuve aux délicieux bouquets
flux des fleurs de lavande embaumant tout l'espace
divins enchantements dus aux verts des forêts
ô maîtresse Provence ô contrée si vivace

A l'envolée du jour d'un pur éclair de ciel
c'est l'histoire du lac qui fut choix de nos âmes                      Les Salles sur Verdon,verdon,lac,eau,Sallois;énergie,France,Artal,GH.Artal
attristante affliction que connu démentiel
un paisible village au plus gris de ses drames
 
Les Salles sur Verdon le bas privé d'oiseaux
mornes dans les pensées souveraines et pâles
noyées à tout jamais envahies par les eaux
d'où surgit le passé des veillées pastorales
 
Et les feux de leurs maux reconstruits au-delà
aux Sallois repoussés, une citée nouvelle
sortie de l'ombre noire aux roulements des fla
à l'énergie de France, on lui doit la chandelle
 

25/03/2015

Un printemps de plus (20 mars 2015)

Un printemps de plus (20 mars 2015)

La nature en éveil vient parer la naïade
A cœur et bras ouverts tout enlaçant la fleurprintemps,Verdon,Gréoux,Gréoux les Bains,Artal,poème,poésie
Aux abords du Verdon sa frisante douceur
Se fait mars renaissant les baumes en parade

Des riants horizons l'immense jade espace
Fait jaillir l'apparat, l'agrément et l'amour
Le jet voluptueux des bourgeons de retour
L'écrin ensorceleur au gré de sa surface

Un tapis de l'alpage à la Provence verte
Je m'enivre du cadre où le lys est blason
Et me souviens encor' m'affilier à l'option
De la terre occitane et depuis découverte

C'est l'âme du passé d'un jadis qui veloute
Mes fuyantes années errantes je conviens
Les annales fleuries aux désirs quotidiens
Et ce généreux jour apaisant sur ma route

Soixante cinq printemps au périple de vie
Je veille l'espérance et l'écrit du Divin
Au halo du regain, l'équinoxe est enclin
Je renais d'une grâce en saison embellie

G. Artal (à Gréoux les Bains le 20 03 2015)

Les poèmes de Artal...

09/04/2014

L'homme de Baume Bonne

L'homme de Baume Bonne

Le fluide va sa route en avant des pertuis
Où l'action sous élan dans sa fuite avancée
A fait l'homme sapiens en conquête depuisBaume Bonne, sapiens, Verdon, musée, Artal, poème, poésie
Qui s'honore au besoin de finir au musée

Il ignore son nom celui venu du fond
Des rives du Verdon sous la pierre busquée
De son antre pourvue en premier vagabond
Vit dériver le temps et la lune affidée

Enseigne du passé aux arômes des lieux
Et de carne écumante où la flamme s'agite
Le brandon frémissant est monté des aïeux
De l'affaire du feu au courant de son rite

Je les ai vus de cire et de peaux revêtus
Venus de Baume Bonne où l'aube s'est parée
Depuis le premier jour à son flanc suspendus
Aussi vieux que les fées l'alpage et l'eau dorée

Artal (avril 2014)

Photo G.Artal

 Les poèmes de Artal...